Aller au contenu principal

Direct X

Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 10/12/2020 - 14:44
Au début des années 1960, la fermeture des mines boraines est devenue inéluctable. Le charbon recule devant le pétrole et le gaz. Désormais il coûte moins cher d'importer du charbon que de l'extraire. L’heure de la reconversion a sonné pour la région et pour les mineurs. Avec l’arrêt de l’activité extractive, les Charbonnages du Borinage ne disparaissent pas pour autant. Il reste notamment la délicate question de la réparation des dégâts houillers. Mais aussi la gestion et la vente des biens domaniaux. Il fallait gérer l’après-mine.
Back to top