Aller au contenu principal
Écrit par: Laura Gilboux
ven 20/01/2023 - 13:38
Retrouvez Laura Gilboux pour un nouveau Face à vous Se remettre au sport, mieux manger ou encore arrêter de fumer: autant de choses qu’on s’impose parfois à l’aube d’une nouvelle année. Mais ces bonnes résolutions sont-elles une bonne façon de réaliser ses objectifs? Servent-elles à quelque chose? Quels sont les conseils pour arriver à les tenir sur le long terme?  On en discute avec nos invités: > Stéphanie Buonomo: Psychologue et tabacologue à EpiCURA
Écrit par: Quentin Houdart
mer 14/12/2022 - 15:37
Action de grève ce mercredi matin devant les hôpitaux de la région et le siège social d'Helora. Les travailleurs des syndicats CGSP et SLFP se sont rassemblés pour dire non au projet de fusion d'Helora. Une manifestation qui aura fait du bruit et rassemblé beaucoup de monde. Mais qui aura aussi causé quelques embarras de circulation.
Écrit par: Fabienne Ducobu
lun 21/11/2022 - 15:55
Si le mois d'octobre décliné en rose permet un focus sur le cancer du sein, le pendant masculin, baptisé Movember, vise la sensibilisation aux cancers masculins. Aujourd'hui, l'Hôpital Ambroise Paré avait installé un accueil particulier dans son hall. Un urologue répondait aux questions concernant la prostate, et le dépistage de son cancer. Une démarche délicate, qui touche à l'intimité et où la parole peine encore parfois à se libérer.
Écrit par: Laura Gilboux
mer 24/08/2022 - 12:37
A Mons, le CHU Ambroise Paré connait d'importants problèmes financiers: 1,2 millions d'euros, c'est la hauteur du déficit pour l'année 2021. Pour y faire face, une politique de réduction des coûts est mise en place. De nombreux contrats à durée déterminée ne seront donc pas renouvelés. Une mesure qui fait déjà grincer des dents au sein du personnel, qui se dit déjà trop peu nombreux. Chantal Bouchez, la directrice générale, s'explique à notre micro.
Écrit par: Julien Flament
jeu 14/07/2022 - 13:01
Les joueurs du Royal Francs Borains étaient à Mons ce jeudi matin (14/7). Pas question de jouer un derby au stade Tondreau en ce début de préparation. Mais plutôt de passer une série de tests physiques et médicaux. Au centre de médecine sportive du CHU Ambroise Paré.  "Ce matin, on est arrivé à 7 heures pour une prise de sang, une prise d'urine, puis un ptit dej", explique Benjamin Boulenger, nouvelle recrue du RFB. "Ensuite, on aura rendez-vous avec le docteur et on devra passer un test à l'effort !" 
lun 16/05/2022 - 16:10
Helora, c'est le nom du réseau hospitalier, né du rapprochement d'Ambroise Paré et de Jolimont. A l'horizon 2030, c'est un tout nouvel hôpital qui sortira de terre sur le site du Puits 28, à Jemappes, et nécessitera l'expropriation de certains commerces de l'Avenue Wilson. Certains propriétaires se plaignent dans une lettre ouverte, reproduite par nos confrères de la Dernière Heure, ils dénoncent l'absence de contacts préalables, ce que dément la Direction d'Helora.
Écrit par: Fiona De Paoli
mer 27/04/2022 - 11:29
À Mons, de nombreuses fresques embellissent déjà la ville. Le Conseil Communal des Jeunes de Mons en ajoute une de plus au sein du CHU Ambroise Paré. Un symbole d'espoir, de vie et de courage à l'égard du service pédiatrique. Cette fresque, devenue l'emblème du CCJM, a été inaugurée cette après-midi. L’histoire de cette fresque débute il y a plus de deux ans et demi. Les jeunes conseillers viennent à peine de prêter serment qu’ils décident de se lancer dans un projet solidaire en faveur des enfants hospitalisés du CHU Ambroise Paré.
lun 15/11/2021 - 16:20
Le nombre de cas positifs au Covid est en constante évolution. Au CHU Ambroise Paré, la situation devient tendue, le nombre de patients augmente, il a même doublé en une semaine. Face au personnel soignant qui lui se réduit, l'hôpital approche de la saturation.
Écrit par: Sabine Dupont
jeu 11/11/2021 - 09:25
Depuis plus d'un an, la photographe Virginie Delattre propose la photothérapie aux patients atteints d'un cancer qui fréquentent L'Intermède, le centre de bien-être de l'hôpital Ambroise Paré à Mons. Cette technique permet aux participants de reprendre confiance en eux grâce à la photographie. Ce sont essentiellement des femmes atteintes d'un cancer du sein qui ont participé aux premiers ateliers organisés. Découverte de cette discipline peu connue et de ses bienfaits.
Écrit par: Sabine Dupont
lun 25/10/2021 - 15:00
Initiée fin 2019, la Maison Intermède est aujourd'hui pleinement fonctionnelle. A deux pas de l'hôpital Ambroise Paré à Mons, c'est un lieu de ressourcement pour tous les patients qui souffrent d'un cancer. A l'Intermède, ils trouvent écoute bien sûr mais aussi toute une série d'activités et d'ateliers gratuits pour retrouver confiance en soi. Présentation de cette initiative unique dans la région. 

Les jobs

Back to top