Aller au contenu principal

Direct X

Écrit par: Fabienne Ducobu
ven 01/02/2019 - 17:26
Prononcée le 21 janvier dernier, la faillite des magasins New Look a surpris tout le monde, à commencer par les travailleurs eux-mêmes. Derrière l'information économique stricte qui détaille le nombre d'emplois perdus, 12 à Mons, il y a des vies devenues difficiles. Pour les aider à faire valoir leurs droits, les organisations syndicales aident les ex-travailleurs à constituer leurs dossiers d'indemnisation. 
Écrit par: Laura Gilboux
jeu 31/01/2019 - 13:00
C’est l’un des gros projets du Ministre Wallon de l’Economie, Pierre-Yves Jeholet: la réforme des APE. Si elle ne cesse d’être retardée, elle devrait être signée au début du printemps. Une réforme qui est déjà dans le viseur des syndicats depuis quelques temps. Pourquoi? En quoi consiste-t-elle? Et quels sont ses risques? On vous l’explique.
Écrit par: Laura Gilboux
jeu 31/01/2019 - 12:01
Nous vous le disions hier dans notre édition du JT, l’emploi à la Maison des Employés est officiellement sauvé ! Hier, des représentants du Setca sont allés à Namur à la rencontre du Ministre Wallon de l’Economie Pierre-Yves Jeholet. Objectif: savoir pourquoi le Ministre avait décidé de supprimer les aides à l’emploi de l’ASBL.
Écrit par: Laura Gilboux
mer 30/01/2019 - 18:32
C'est le soulagement au sein de l'ASBL La maison des Employés à Mons. L'association a finalement conservé ses points APE, qui permettent de financer son unique emploi. Ce matin, une délégation de la Setca était allée à la rencontre du Ministre Wallon de l'Economie Pierre-Yves Jeholet (MR) pour protester contre le retrait de ces points, qui entrait dans le cadre de la réforme des APE. Une protestation qui a payé car l'annonce est officiel: l'emploi est sauvé. Je vous propose d'écouter l'employé Alain Mertens, qui est évidemment soulagé. Ainsi que l'explication du Ministre Jeholet.
Écrit par: France Alfano
lun 21/01/2019 - 18:46
Un emploi est perdu à la Maison des Employés à Mons. C'est une décision du ministre de l'Emploi. Cet emploi était subsidié par des points APE. Et malgré un avis favorable pour reconduire ces subsides jusqu'en 2020, l'employé a reçu sa lettre de licenciement. Comment cela s'est-il passé ? Incriminé par Patrick Salvi, Georges Louis Bouchez lui répond. Ecoutez sa réaction
Back to top