Aller au contenu principal

Direct X

Écrit par: Virginie Peeters
mar 22/01/2019 - 09:43
Aujourd'hui, le jury s'est retiré pour délibérer sur la culpabilité des 3 accusés du meurtre de Michel Robette, un monsieur de 83 ans tabassé à mort pour faciliter le vol. Des faits d'une extrême violence qui se sont déroulés la nuit du 25 septembre 2016 à Herchies.
Écrit par: Virginie Peeters
lun 21/01/2019 - 19:01
Journée consacrée aux plaidoiries sur la culpabilité aux assises du Hainaut. Elles ont débuté avec celle de Jean-Philippe Mayence, l’avocat de Coraline, la petite fille de la victime, Michel Robette. Pour rappel, l'octogénaire avait été battu à mort à son domicile le 25 novembre 2016. Sur le banc des accusés, 3 jeunes hommes poursuivis pour vol avec la circonstance aggravante de meurtre et de torture.  
Écrit par: Virginie Peeters
jeu 17/01/2019 - 18:17
Après un portrait très peu flatteur dressé par la famille de Gabriel Place hier, ce jeudi est consacré aux témoins de moralité sur les personnalités de Eric Van Hoe et Geoffrey Simoncini, les 2 autres accusés de torture et de meurtre sur la personne de Michel Robette, un octogénaire d'Herchies, tabassé à mort à son domicile. Des faits d'une extrême violence qui s'étaient produits la nuit du 25 novembre 2016.   Eric Van Hoe : victime et bourreau...
Écrit par: Virginie Peeters
mer 16/01/2019 - 16:45
La 3ème journée de débat aux assises du Hainaut a été consacrée l'après midi aux témoins de moralité sur la personnalité de Gabriel Place, l'un des 3 accusés pour le meurtre de Michel Robette, un octogénaire décédé après avoir été passé à tabac la nuit du 25 octobre 2016 à Herchies. Gabriel Place est d'origine roumaine, il a été adopté en 1991 par une famille montoise alors qu'il à 3 ans. A ce sujet, il décrit son enfance comme heureuse, ses parents adoptifs l'ont entouré d'amour et n'ont jamais fait de différence avec leurs 3 autres enfants biologiques.
Écrit par: Virginie Peeters
mer 16/01/2019 - 14:16
3ème jour de débat aux assises du Hainaut sur le procès du meurtre de Michel Robette à Herchies la nuit du 25 novembre 2016 . L'octogénaire a été battu à mort pour faciliter le vol. 3 hommes sont sur le banc des accusés, 2 sont en aveux bien qu'ils nient avoir porté des coups à la victime, le 3ème continue de nier sa présence sur les lieux malgré les évidences....  
Écrit par: Virginie Peeters
jeu 10/01/2019 - 16:25
Constitution du jury ce matin aux assises du Hainaut. Les 6 hommes et 6 femmes qui constituent ce jury vont examiner pendant 2 semaines la culpabilité de 3 hommes agés aujourd'hui d'une petite trentaine d'année. Ces 3 personnes de Mons et Jurbise sont accusées de vol avec la circonstance aggravante de meurtre et de torture sur la personne de Michel Robette, un octogénaire qui résidait àHerchies. Des faits d'une extrême violence commis en novembre 2016. 
Écrit par: Virginie Peeters
mar 08/01/2019 - 16:53
Ce matin, c'était l'ouverture du procès de la catastrophe ferroviaire de Buizingen. Une première audience pour fixer les dates notamment des plaidoiries. Les victimes et leur famille n'étaient pas très nombreuses ce matin mais malgré leurs craintes elles sont finalement revenues apaisées de cette première audience. 
Écrit par: Virginie Peeters
lun 07/01/2019 - 15:52
Demain commencera enfin le procès de la catastrophe ferroviaire de Buizingen.  Près de 9 ans après le drame qui a coûté la vie à 19 personnes et blessé des centaines de navetteurs, le calendrier des audiences sera fixé demain devant le tribunal de police de Bruxelles. Dans quel état d'esprit se trouvent les familles des victimes à la veille de cette étape décisive, c'est ce qu'a voulu savoir notre équipe.
Écrit par: Virginie Peeters
ven 07/12/2018 - 15:58
Nouvelle descente de l'auditorat du travail hier sur chantier d’extension de Google à Baudour.  Cette fois, ce sont 227 travailleurs en situation irrégulière qui ont été surpris.  Il y a 15 jours, la justice avait déjà mis la main sur 105 travailleurs non-déclarés. La note va être élevée pour l'entreprise qui a fraudé , quant à Google son chantier de 250 millions d'euros risque de prendre un sérieux retard.    
Back to top