Aller au contenu principal

Direct X

Écrit par: Sandro Di Pietro
mar 02/11/2021 - 15:36
Monsieur Cailleaux ( 1931-2021) était le petit fils du chef porion Achille Cailleaux qui resta emmuré avec son équipe du 29 avril au 5 mai 1931 ( 132 heures) dans le puits n° 8 de la SA d’ Hornu -Wasmes (- 907 mètres..) Il relata son enfermement sur un cahier d’écolier qui fit l’objet d’un reportage ( 1983 )dans « Nord Eclair » et Quartier d’histoire lui consacra une émission en 2006. Son petit fils Maurice qui vient de nous quitter nous a toujours réservé un accueil chaleureux et
Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 10/12/2020 - 14:44
Au début des années 1960, la fermeture des mines boraines est devenue inéluctable. Le charbon recule devant le pétrole et le gaz. Désormais il coûte moins cher d'importer du charbon que de l'extraire. L’heure de la reconversion a sonné pour la région et pour les mineurs. Avec l’arrêt de l’activité extractive, les Charbonnages du Borinage ne disparaissent pas pour autant. Il reste notamment la délicate question de la réparation des dégâts houillers. Mais aussi la gestion et la vente des biens domaniaux. Il fallait gérer l’après-mine.
Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 02/05/2019 - 16:14
On l'appelait le camp numéro 26. Il faisait une centaine d'hectares dans la forêt d'Erbisoeul  et il a servi de lieu d'internement pour 30.000 prisonniers de guerre allemands ou assimilés en avril 1945. Aujourd'hui, la nature à repris ses droits mais l'histoire et la moire ne sont pas tombés dans l'oubli.
Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 28/03/2019 - 15:07
Le Calvaire de Lambrechies à Frameries que Marius Renard appelait le calvaire des veuves est sauvé. Menacé par un projet immobilier, ce monument érigé en 1875, par l'abbé Maroquin, est un lieu de recueillement lié au  passé minier de la région.  Une habitante a même écrit au pape Francois pour s'émouvoir de la situation. Il est vrai que le site évoque de nombreux souvenir d'enfance aux Framerisois.
Back to top