Aller au contenu principal
Écrit par: Fabienne Ducobu
mar 29/11/2022 - 16:30
Ils sont venus interpeller les élus au conseil communal de Mons la semaine dernière, les habitants de Saint-Denis se sont constitués en collectif pour s'opposer à un projet immobilier qu'ils jugent trop imposant. Initialement, le projet comportait 35 habitations, aujourd'hui il a été ramené à 28, mais pour les habitants, c'est encore trop de logements sur seulement 60 ares, et en plein centre du village. Ils ont l'impression d'avoir été lâchés par la Ville.
Écrit par: Romain Renier
mar 29/11/2022 - 15:14
Un projet éolien est actuellement en cours à Quévy où 6 nouvelles éoliennes devraient être construites. Néanmoins, la commune est déjà bien servie en éolienne et ce projet ne ravit pas particulièrement les riverains puisqu'ils se sont rendus ce matin à l'administration communale pour tenter de faire arrêter le projet. 
Écrit par: Jérémie Ulens
ven 11/11/2022 - 09:58
Les riverains du projet immobilier Belfius se sont rassemblés hier soir en Assemblée Générale. Malgré l'obtention du permis pour la construction d'un nouveau bâtiment, ils restent fermement opposés au projet et ont donc déposé un recours auprès de la Région Wallonne.  Leur combat continue et même s'ils ont été déçus par l'octroi du permis à Belfius, les riverains réunis au sein du Collectif de Messines se sont pas pour autant abattus. Hier soir, ils étaient une dizaine rassemblés pour évoquer les actions en cours ou à mener durant les prochains mois.
Écrit par: Quentin Houdart
jeu 13/10/2022 - 16:51
Coup d'tonnerre pour l'UMons, le permis de l'université pour sa nouvelle faculté d'architecture vient d'être annulé par les Ministre Tellier et Borsus. Le permis prévoyait de construire un imposant bâtiment entre la rue d'Havré et la place Roger de Looze. Un projet décrié par quelques riverains qui avaient déposé un recours. Pour eux, c'est donc une victoire.
Écrit par: Lucie Zimmermann
mar 05/07/2022 - 18:03
Il y a 2 semaines, Belfius Immo a présenté la nouvelle version de son projet d'ampleur à Mons. Pour rappel, Belfius souhaite construire, à la place de ses bâtiments actuels, une nouvelle agence bancaire, 93 appartements ou encore une crèche. L'enquête publique qui avait été ouverte aux citoyens, il y a 15 jours aussi, a pris fin ce matin. Hier soir, les riverains se sont à nouveau rassemblés pour échanger leurs inquiétudes.
Écrit par: Romain Renier
mer 22/06/2022 - 12:56
Ce mardi soir, c'était au tour des riverains de découvrir la restructuration du projet Belfius IMMO. L'occasion pour-eux de faire part de leur craintes et d'en apprendre plus sur cet énorme projet immobilier.
Écrit par: Antoine Delvigne
jeu 05/05/2022 - 12:25
Après avoir annoncé son projet de nouveau four en septembre dernier, Holcim est maintenant en attente de la fin de la phase d’étude. L’entreprise en profite pour informer et jouer la transparence avec les citoyens. Ce mercredi soir, c’est à la salle Calva à Jemappes que les riverains ont pu poser toutes leurs questions sur le futur du projet.
Écrit par: Virginie Peeters
lun 25/04/2022 - 16:39
C'est le soulagement pour les riverains de Recotri Le permis d'extention demandé par l'entreprise Ghlinoise est refusé. Ce permis a fait l'objet d'un avis négatif tant de la ville de Mons que de la Région Wallonne. Pour rappel, Recotri envisageait la création d’un centre de regroupement de terres à valoriser ainsi que la création d’une centrale à béton de 23 mètres de haut.
Écrit par: Romain Renier
ven 11/03/2022 - 16:20
Les carburants ne cessent d'augmenter et impactent de plus en plus le porte-feuille des automobilistes. Une situation d'autant plus difficile à gérer lorsqu'on travaille loin de son domicile. Aujourd'hui plusieurs riverains dans cette situation nous ont fait part de leurs témoignages.
Écrit par: Laura Gilboux
mer 12/01/2022 - 12:54
A Ghlin, l'entreprise Recotri a introduit une demande de permis unique pour un nouveau projet dans le but de s'agrandir. Une annonce qui n'a pas plu aux riverains qui s'opposent à la société spécialisée dans le concassage de déchets inertes depuis de nombreuses années. L'enquête publique a débuté ce mercredi et les habitants sont bien décidés à exprimer leur craintes en termes de nuisances.

Les jobs

Back to top