Aller au contenu principal

Direct X

Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 26/11/2020 - 11:33
La Trouille, une rivière qui traverse une bonne partie du territoire de Quévy et Mons. Elle prend sa source à Grandreng et passe alors par Rouveroy, Givry, Harvengt, Harmignies, Spiennes, Mesvin, Hyon et Mons et rejoint la Haine à Jemappes. Elle était autrefois navigable de Mons à Jemappes.   En 1869, elle fut détournée en dehors de la ville de Mons. La Trouille provoqua à différentes époques des inondations désastreuses. 
Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 19/11/2020 - 11:58
Arthur, Yves et Bruno, 3 prénoms et 3 générations d'artistes, qui ont fait de l'art un métier autant qu'une passion. Si Yves Robbe a choisi la musique, son père Arthur savait faire parler la pierre, on appelle cela la lithographie. Ce grand imprimeur d'art reconnu internationalement a connu une filiation puisque Bruno son petit-fils a repris le flambeau en 1995. Voilà une famille qui a de la suite dans les idées.
Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 12/11/2020 - 13:22
Mons prend une place toute particulière dans l'histoire de la grande guerre. The First and the Last, le premier (John Parr) et le dernier (Georges Edwin Ellison) soldats britanniques tués, l'ont été ici à Mons. Il en est de même pour le dernier soldat canadien du Commonwealth. Ce 11 novembre, ce sont d'ailleurs les troupes canadiennes qui libèrent la ville de Mons et sa région de 4 années d'occupation allemandes. 
Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 05/11/2020 - 13:00
Thierry Luthers, journaliste sportif à la RTBF est aussi taphophile. A ses heures perdues, avec un photographe, il parcourt les allées des cimetières, à la recherche des tombes de personnalités, une véritable passion.
Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 29/10/2020 - 13:37
C'est en 1836 que la famille de Nédonchel, originaire de Tournai, arrive à Boussu. Eugène-Joseph achète le château, le parc et les bords de la Haine à la famille de Maurice-Gabriel de Riquet de Caraman dernier Comte de Boussu.
Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 22/10/2020 - 10:53
Un musée plutôt modeste par la taille mais certainement pas par son sujet, le petit monde magique de la musique mécanique invite à un voyage dans le temps bercé par les boîtes à musique, les automates et les poupées. C'est à Masnuy-Saint-Jean que Albert Jacquet a pu transformer son rêve en réalité et offrir aux petits et et aux grands un parcours initiatique au royaume de la musique.
Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 15/10/2020 - 09:49
La rue des Montrys à Asquillies est aujourd'hui plutôt calme. Mais cela n'a pas toujours été le cas, certainement pas dans les années 50 et 60 le dimanche. La raison? une rivière, le By, et un lieu de détente fort prisé à l'époque Asquillies Plage. Un espace de loisir à la portée de toutes les bourses.
Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 08/10/2020 - 14:38
Le développement du tourisme dans les Honnelles, et particulièrement au Caillou-qui-Bique ne date pas d'aujourd'hui. Au XIXe siècle déjà, la région attire le public. Un public qui débarque grâce à une ligne de train, construite pour des besoins économiques 
Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 01/10/2020 - 09:13
Pour la seconde partie consacrée à  "la vallée de la Haine" Michel Hallez et Georges Moucheron reviennent aujourd’hui encore sur les chemins de Thulin.  Jusqu’au XVIIIe siècle, Thulin restera une bourgade agricole, vivant en quasi- autarcie des produits de la terre. Mais tout allait changer avec l’apparition de l’industrie du charbon. Il fallait absolument créer une route moderne pour relier les charbonnages de Dour et Elouges à la rivière , la Haine, et cette route passera par Thulin.
Écrit par: Sandro Di Pietro
jeu 24/09/2020 - 11:39
Georges Moucheron vous parle d’une rivière, d’un village et d’un homme . La rivière, c’est la Haine, notre rivière, qui n’a pas toujours été ce petit cours d’eau bucolique qui coule à travers les champs et les prés. Le village, c’est Thulin, aujourd’hui dans l’entité d’Hensies. Un petit village d’apparence paisible, mais qui recèle, vous allez le voir, des richesses insoupçonnées. L’homme, c’est Michel Hallez, qui revient aujourd’hui sur les chemins de son enfance.

#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
#CLASSIQUE - du 17 octobre 2020
#CLASSIQUE - du 19 septembre 2020
Back to top