Aller au contenu principal

Direct X

Écrit par: Sabine Dupont
mar 04/12/2018 - 15:50
L'une sort, Simone Frédérick, d'autres rentrent, l'installation du conseil communal boussutois a vu l'arrivée de nouveaux venus dans le collège, composé cette fois uniquement de socialistes : Jean Homerin qui connaît déjà un peu le métier et Sandra Narcisi qui va le découvrir. Regardez!
Écrit par: Sabine Dupont
mar 04/12/2018 - 12:59
Absence remarquée hier (lundi 3/12/2018) lors de la prestation de serment des conseillers boussutois. Simone Frédérick, a donc décidé de ne pas siéger. Elle avait fait part de sa volonté de mettre un terme à sa carrière politique par un courrier envoyé à ses colistiers. Thierry Père s'est donc retrouvé seul hier lors des prestations de serment. Ce n'est pas ce qui était prévu, mais il a dit respecter ce choix. Une réorganisation sera donc nécessaire au sein du groupe Rassemblement Citoyen, qui a donc perdu son mentor, comme l'a rappelé le conseiller. Ecoutez!
Écrit par: Sabine Dupont
mar 04/12/2018 - 09:40
Absence remarquée ce lundi soir à Boussu lors des prestations de serment des conseillers communaux. Simone Frédérick, tête de liste de Rassemblement Citoyen n'était pas présente. elle renonce à son mandat et met un terme à sa carrière politique. Elle pensait pouvoir bousculer l'échiquier politique boussutois avec sa formation et pourtant de 4 sièges en 2012, Rassemblement Citoyen n'en a plus recueilli que 2.
Écrit par: Sabine Dupont
lun 03/12/2018 - 11:34
A Boussu, pas de changement à la tête de la commune ! Le parti socialiste (16 sièges sur 25) reste aux manettes et Jean-Claude Debiève rempile donc pour un troisième mandat. Son collège sera cette fois uniquement socialiste. Il a fallu plus de trois semaines à l'Union socialiste communale pour se décider. Exit donc le partenaire Ecolo !
Écrit par: Sabine Dupont
mar 13/11/2018 - 14:27
Pour rendre hommage à leur ancien bourgmestre, les Hornutois et puis les Boussutois peuvent signer un registre de condoléances. Il est ouvert pour l'instant au sein de l'administration communale d'Hornu jusqu'à ce vendredi 16 novembre. A partir de samedi et toute la semaine prochaine, le livre sera transféré à l'administration communale de Boussu. 
Écrit par: Fabienne Ducobu
sam 10/11/2018 - 13:28
Né en Novembre 1933, à Hornu, Robert Urbain est Homme politique hors norme. Mathématicien polyglotte, celui qui fut maïeur de Boussu pendant 30 ans, a consacré sa vie à la chose publique, jusqu'à être désigné Ministre d'Etat, c'était en 1998. Retraité de la vie politique en 2006, Robert Urbain s'est éteint hier, à l'âge de 88 ans.
Écrit par: Fabienne Ducobu
sam 10/11/2018 - 00:45
On l'a appris ce soir, Robert Urbain, Ministre d'Etat et homme fort de Boussu est décédé. 
Écrit par: Sabine Dupont
jeu 08/11/2018 - 14:04
Après plus de trois semaines de négociations et d'hésitations, les socialistes de Boussu ont finalement décidé de diriger la commune seul pour les 6 prochaines années.  Pour rappel, le PS a obtenu un siège de plus lors du scrutin communal, avec une confortable majorité de 16 sièges sur 25. Autour de Jean-Claude Debiève, bourgmestre pour la troisième fois, on retrouvera quatre anciens échevins : Giovanna Corda, Michel Vachaudez, Domenico Pardo et Nicolas Bastien.
Écrit par: Sabine Dupont
lun 22/10/2018 - 14:25
A Boussu, la majorité absolue socialiste est sortie renforcée des élections. Samedi, l'Union socialiste communale a pourtant discuté d'une éventuelle ouverture. Mais rien de concret pour l'instant. C'est maintenant le comité des sages qui devra formuler des propositions. Le bourgmestre quant à lui ne cache pas sa volonté de poursuivre la collaboration entamée, avec l'écolo Guy Nita. Il faudrait alors se tourner vers le groupe Echo (dont Guy Nita était tête de liste). L'intéressé pour sa part n'a encore reçu aucune proposition... L'accouchement semble prendre du temps!
Écrit par: Sabine Dupont
lun 15/10/2018 - 17:57
A Boussu, le PS remporte un siège supplémentaire. Jean-Claude Debiève renforce donc sa majorité absolue! Atre enseignement du scrutin : les 4 listes de droite et d'extrême s'effondrent et Agora, nouveau venu a remporté la mise... La question c'est de voir si le PS va continuer son ouverture entreprise depuis deux mandatures...Explications
Back to top