Aller au contenu principal

Direct X

« Vivre à Mons aux XVIIe et XVIIIe siècles » : la chronique du bedeau

Publié le 19 novembre 2021 à 14:35

« Vivre à Mons aux XVIIe et XVIIIe siècles », une chronique inédite du bâtonnier de l’ancienne collégiale Saint-Germain vient d’être éditée. Un témoignage qui vous plonge dans l’ambiance de Mons à cette époque. 

bedeau 1.jpg

Conservé dans les Archives de l’Etat à Mons, ce précieux manuscrit reprend le témoignage du bedeau : Gilles Duquesne. Ce laïc, chef de protocol, organisait les cérémonies religieuses et civiles au sein de l’ancienne collégiale Saint-Germain. Les deux auteurs férus de leur ville, ont travaillé durement sur cet ouvrage inédit. 

"C'est une chronique tout à fait inconnue, il n'y avait pas de nom et donc il faut contrôler dans l'ouvrage s'il y a des traces qui nous permettent de savoir s'il se dénonce quelque part. Effectivement à cette page il dit "Gilles Duquesne a été fait bastonnier, le bâton symbole du pouvoir et donc le bedeau" Jean-Louis Van Belle - auteur. 

bedeau 2.jpg

Différentes recherches généalogiques ont été réalisées pour vérifier l’exactitude du témoignage. Une chronique qui vous fera voyager à l’époque du « siècle des malheurs ». Duquesne évoque les événements marquants de son quotidien. 

"C'est donc un égo document, il écrit pour lui et pas pour les autres, il tient à. marquer en mémoire. Il écrit des événements par définition, tragiques la plupart du temps. Car c'est l'époque du siècle des malheurs, les 50 dernières années de siècle sont épouvantables. Ce sont toutes les guerres de Louis XIV, l'impérialisme français, les famines,etc." Jean-Louis Van Belle - auteur. 

bedeau 3.jpg

Cet ouvrage c’est évidemment une aubaine pour les historiens. Mais aussi, pour le public montois curieux de l’histoire de sa ville. L’occasion de se plonger dans l’ambiance des événements qui touchaient autrefois la ville de Mons. 

"Il est clair que pour un historien c'est toujours exceptionnel de retrouver une source, un témoignage. Et tout l'intérêt c'est qu'on laisse la parole à quelqu'un qui a vécu cette époque. Et le rôle de l'historien est de commenter, d'éditer cette source et de vérifier aussi les dires.  On se plonge dans l'époque à travers ce témoignage et donc c'est cela tout l'intérêt que l'on peut avoir en tant qu'historien" Pierre-Jean Niebes - auteur.

bedeau 4.jpg

Le livre, actuellement en souscription, paraitra dès le 1er décembre à Mons dans les librairies André Leto et Scientia.

0 Commentaires
250 vues

Sur le même sujet


Back to top