Aller au contenu principal

Direct X

Téa Olivia Studio: le salon de beauté d'une étudiante entrepreneur

Publié le 04 mars 2021 à 15:53

Le 1er mars a été une bouffée d’oxygène pour les métiers de contact. Le challenge était double pour Téa Chevalier. La jeune montoise de 23 ans est étudiante entrepreneur. Elle a ouvert son salon de beauté « Téa Olivia studio » en parallèle de son master. 

Depuis 2 ans, Téa est passionnée par la beauté du regard. Elle s'entraine à faire des poses de cils sur son entourage. Etudiante en sciences de gestion, Téa a voulu allier études et travail. Un pari osé pour cette jeune montoise.

J'ai décidé de me lancer en tant qu'étudiante entrepreneur. Etre étudiant entrepreneur, c'est avoir un minimum d'heures à l'école et être indépendant. C'est beaucoup de responsabilités  mais en tant qu'étudiant, on bénéficie de certains avantages dont des aides financières. 

La procédure pour être étudiant entrepreneur est très rapide. Téa a eu l'autorisation pour exercer sa profession en décembre dernier. Formulaire à compléter auprès de Securex, autorisation de l'école ainsi que certains critères sont à respecter.

Il faut avoir entre 18 et 25 ans, avoir un minimum de crédits, aller à l'école et passer ses examens. C'est sur que on a un peu moins de liberté en se mettant en tant qu'étudiant entrepreneur mais je pense que c'est vraiment avantageux avant de passer en tant qu'indépendant quand on sort de l'école. Pour moi, c'est une sorte de tremplin, une première étape. 

Téa a choisi de faire son master en sciences de gestion en horaire décalé. Avec la crise sanitaire, ces cours en distanciel lui permettent de gagner du temps. Le tout est de bien savoir s'organiser.

Ce qui est pratique c'est que je peux faire mes horaires moi-même. Je suis en horaire décalé, j'ai cours 3 jours par semaine de 18 à 21h. Ici avec la crise sanitaire, nous avons cours en distanciel ce qui me permet de gagner du temps vu que je ne vais pas sur place. De plus, comme c'est en ligne, je peux vraiment choisir mon jour pour travailler comme le dimanche par exemple. C'est certain que si j'avais eu cours la journée ça aurait été plus compliqué. 

Si Téa a choisi ce master, c'est pour la section "Entreprenariat".  Ses perspectives d'avenir sont claires et elle compte bien les atteindre après ses deux dernières années d'études.

Ici j'aimerai me former en Belgique mais aussi à l'international parce que je voudrai vraiment proposer des techniques qui sont à la pointe et du coup comme tout évolue très vite il faut vraiment continuer à se former pour répondre sans cesse à la demande. Ce qui est important pour moi, c'est aussi de transmettre, j'aimerai beaucoup organiser par après des formations. Mon but ultime serait d'ouvrir plusieurs centres et pourquoi pas un centre de formation. 

Se lancer n'est pas simple mais Téa l'a fait. Le statut d'étudiant entrepreneur est accessible à tous dans la majorité des cas, tout dépend de l'activité exercée par l'étudiant.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les services que propose Téa, rendez vous sur sa page Facebook et Instagram Téa Olivia Studio. 

0 Commentaires
111 vues

Sur le même sujet


Back to top