Aller au contenu principal

Saint-Ghislain - Un composteur électromécanique au LPETH

Publié le 10 mai 2021 à 16:02

Le Lycée provincial d’enseignement technique du Hainaut innove en matière de valorisation de déchets. L’école vient d’acquérir un composteur électromécanique, capable de traiter 70 kilos de déchets par jour. Le projet a été soutenu par l’Assemblée des jeunes de la Province de Hainaut, notamment parce qu’il s’inscrit dans l’économie circulaire. 

Fini les poubelles pour les déchets ménagers! Désormais, ils seront déversés chaque jour dans le container de ce compost électromécanique par la section hôtellerie qui produit pas moins de 9 tonnes de déchets par an. 

" On récolte chaque jour les déchets quand on fait du potage ou de la pâtisserie qu'on vient déposer dans le composteur avec des broyats de bois", explique Ness Decamps, élève au LPETH et membre de l'Assemblée des Jeunes de Hainaut

L’ajout de broyat de bois permet de maintenir l’équilibre carbone azote dans ce compost qui prend les bio-déchets de cuisine, les sous-produits animaux et les déchets verts. 

" A l'intérieur de ce container complètement fermé, il va y avoir une montée de température jusqu'à 65°, et durant 15 jours, le mélange va être régulièrement malaxé pour arriver à maturité," poursuit Didier Lodewyckx, CEO de Metabolism. 

36694_Compost_2.jpg

La température élevée de cet appareil inodore et silencieux va favoriser l’accélération du processus de transformation du compost qui devra encore subir une maturation de 6 à 8 semaines hors du container. Celui-ci traite en fait les déchets des légumes cultivés à l’Athénée Jean D’Avesnes. Valorisés, ils deviendront du compost qui sera ensuite revendu à l’école et aux Espaces Verts pour nourrir à nouveau la terre. Ce qui crée finalement une petite économie circulaire au sein de la Province. 

36694_Compost_3.jpg

D’une valeur de 40.000 euros, ce compost électromécanique fait partie de la douzaine de projets qui ont été soutenus par l’Assemblée des jeunes. Composée par 56 élèves issus de l’enseignement provincial, elle a été créée il y a deux ans lors des manifestations pour le climat. 200.000 euros ont été libérés par la Province pour soutenir les 12 projets retenus par l’Assemblée des Jeunes qui se renouvelle tous les 2 ans. Cette année, place aux nouveaux projets pour rêver d'un monde meilleur !     

 

 

 

  




 

0 Commentaires
341 vues

Sur le même sujet


Back to top