Aller au contenu principal

Quiévrain - Ils font du sport pour soutenir leur école

Publié le 11 février 2021 à 17:13

"Run, walk, bike for school" est le nouveau challenge lancé dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles. A l'initiative de la FSWBE, l'objectif de ce défi est de faire du sport et s'aérer l'esprit tout en défendant les couleurs de son école. Pour cela, il suffit de courir, marcher ou faire du vélo pour faire grimper son école dans le classement. Une centaine d'établissement sont inscrits dont l'Athénée Royal de Quiévrain où de nouvelles habitudes se sont installées.

Depuis le 30 janvier dernier et le début du challenge, c'est la nouvelle habitude d'Adélaïde Richard. 2 fois par semaine, ce professeur de français se rend à l'école en vélo.

"C'était déjà un projet que j'avais en tête depuis longtemps" précise Adélaïde Richard, professeur de français à l'Athénée Royal de Quiévrain. "J'avais envie de venir à l'école en vélo mais ce challenge m'en a donné l'occasion. Je ne pensais pas que j'allais être capable d'aller jusqu'à Quiévrain car j'ai 20 km à parcourir depuis mon domicile. Au final, cela se passe très bien! Ici, il fait assez froid et je vais tester de rouler avec le verglas. Mais si j'arrive à l'école en un seul morceau, c'est que tout s'est bien passé"

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-02-11%20a%CC%80%2017.27.36.png
Le vélo pour se rendre au travail : une nouvelle habitude pour ce professeur de français de l'Athénée Royal de Quiévrain

 

Des températures négatives et un peu de verglas qui ne rebute pas cette courageuse. Et quelques minutes plus tard, elle arrive bien en un seul morceau à l'Athénée Royal de Quiévrain. Un bon bol d'air et une nouvelle habitude mais surtout 20km de plus au total de l'école. Et une fois dans la cour de récréation, un nouveau spectacle s'est mit en place : 15 à 30 minutes de marche quotidienne. Tout le monde branche son application Strava sur laquelle les kilomètres sont calculés. Et le compteur grimpe assez rapidement

"Pour l'instant, j'ai déjà fait 36km depuis le début du mois" explique Gladys, élève de 3e secondaire. "Et aujourd'hui j'ai déjà fait 6km en comptant notre petite promenade ce midi. C'est cool comme challenge et cela permet de s'aérer un petit peu"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-02-11%20a%CC%80%2017.28.15.png
15 à 30 minutes de marche quotidienne pour les élèves qui participent au challenge

 

"J'ai déjà parcouru près de 170 km depuis le début du challenge" indique Mickaël, élève de 6e secondaire. "C'est principalement en vélo que je participe au challenge car j'adore rouler et comme je n'ai pas encore le permis, je réalise tout mes déplacements en vélo. Mais je marche aussi beaucoup et notamment en fin de soirée quand je rentre chez moi"

 Un challenge original mais surtout essentiel pour le bien-être des étudiants

"Cela fait bizarre de voir tout le monde marcher comme ça dans la cour de récréation" confie Inès, élève de 3e et qui a embarqué ses frères dans l'aventure. "C'est pour une bonne cause donc cela ne me dérange pas de marcher. Et ce n'est pas le froid qui va nous arrêter!"

Les élèves, professeurs éducateurs mais également les parents et sympathisants de l'école jouent le jeu pour faire monter l'école dans le classement. Un challenge original mais surtout essentiel pour les élèves.

"On vit une situation assez compliquée" explique la directrice de l'école, Dominique Heyndrickx. "Ce n'est pas simple avec la crise sanitaire et en plus l'hiver qui arrive. Certains élèves n'ont plus trop le moral et certains sont en décrochage scolaire. Mais le but de se challenge est justement de motiver tout le monde pour que chacun puisse un peu s'aérer l'esprit"

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-02-11%20a%CC%80%2017.27.45.png
C'est via l'application Strava que les kilomètres sont comptabilisés

 

 

"Actuellement, on ne peut plus donner cours d'éducation physique" confie Falone Bekaert, professeur d'éducation physique à l'Athénée Royal de Quiévrain. "Honnêtement, on a besoin de ces petites promenades pour notre santé mentale. Cette période est vraiment compliquée et ce challenge est le bien venu. C'est un défi ouvert à tous et surtout adapté à tous! On n'a pas besoin d'être fort ou rapide pour participer et c'est ça qui est bien"

Pour valider son challenge, chaque école doit parcourir 5021km d'ici le 28 février avec au moins 100 participants. Après une semaine, l'école quiévrainnoise a déjà largement rempli son objectif avec plus de 7600km parcourus et 315 participants.

0 Commentaires
1539 vues

Sur le même sujet


Back to top