Aller au contenu principal

Quaregnon - C'est la cata dans les écoles !

Publié le 25 janvier 2022 à 14:17

On vous en parlait déjà la semaine dernière mais dans les écoles, la situation empire de jour en jour.  En cause: le variant omicron qui décime les classes et le personnel. A Quaregnon, l'école De Brouckère est fermée et dans les autres établissements, on tente de maintenir la tête hors de l'eau, mais la question c'est : pour combien de temps encore? Illustration à l'école communale de Wasmuel.

Les couloirs de la section maternelle sont anormalement vides ici à Wasmuel car c'est la moitié du personnel qui est actuellement absent. Le directeur n'a donc pas eu d'autres choix que de fermer la M1 et la M2. Mais ça, c'est la situation ce mardi matin mais demain, tout peut encore changer et s'empirer. 

"Ce soir en rentrant chez moi, je vais faire l'état des lieux de mon personnel. Je vais voir qui est disponible et je vais voir comment je peux faire. C'est comme un puzzle, on essaye que tout s'emboite bien" Samuel Saporito - Directeur 

AVC-TMB-066897_1.jpg

Une organisation chaotique

On n'en est plus au stade du jour par jour mais du heure par heure désormais. En primaire, toutes les classes sont encore ouvertes mais c'est uniquement grâce à la motivation du corps enseignant qui accepte notamment de travailler pendant les heures de fourches. 

"Tous les matins, nous faisons un briefing tous ensemble. Et le directeur voit comment il peut s'organiser. Bien souvent, on nous demande si on peut remplacer pendant telle ou telle heure. Et nous disons toujours oui car le plus important reste le bien-être des enfants " Vincent Descamps - Instituteur de 5ème primaire

Ici c'est surtout le personnel qui manque mais dans certaines classes, les enfants ne sont pas épargnés. Et c'est justement le cas de la classe de Monsieur Descamps. 

"Aujourd'hui j'ai 8 absents sur 15. Il faut donc totalement se remettre en question et s'adapter" Vincent Descamps - Instituteur de 5ème primaire

AVC-TMB-066897_2.jpg

Un avenir très flou

S'adapter pour ne pas avancer trop vite dans la matière et perdre encore certains élèves. On fait donc un peu du surplace. Une situation qui inquiète et qui pose question quant à l'avenir. 

"Je pense que le plus important, en primaire, ce sont les 3 piliers: lire, écrire et calculer. Il faut rester aux bases et voir par la suite... Nous espérons que ça va aller mieux mais qui sait? Un nouveau variant va peut-être arriver... C'est compliqué" Blaise Hismans (PS) - Echevin de l'enseignement

A Quaregnon, l'école la plus touchée reste l'école De Brouckère qui est totalement fermée jusqu'au 3 février. Au Groupe 1, ça concerne uniquement la section maternelle et au Trou au sable les 5 et 6 ème primaire. Et pour tout le reste on l'aura bien compris, on attend et on verra...

0 Commentaires
1542 vues

Sur le même sujet


Back to top