Aller au contenu principal

Direct X

Mons - 500 logements neufs au Clos des Artistes d'ici 2030

Publié le 23 février 2021 à 17:10

C'est l'un des plus importants projets immobiliers montois, construit entre le Chemin de la Procession et le terrain de football. A l'horizon 2030, plus de 500 logements sortiront là de terre. La première phase se termine, la phase 2 se profile et c'est tout un nouveau quartier qui va là sortir de terre.

C'était un grand terrain abandonné à l'arrière de l'hôpital Ambroise Paré, des Ursulines, et qui s'étend jusqu'au chemin de la procession. C'est en 2013 que la Ville a décidé de l'affecter en ZACC, une zone constructible qui aujourd'hui accueille déjà deux immeubles habités, un troisième presque terminé.

Etienne Godimus, Doyend ela Faculté d'Architecture de l'UMons :"C'est une ZACC, une zone de développement de la Ville qui nécessite une réflexion de développement urbanistique"

Maxime Pourtois, Echevin de l'Urbanisme, Ville de Mons :"C'est un terrain constructible sur lequel un promoteur a le droit de construire"

C_36302_Archi4_Fariaux_FD-1.png

 

Il faudra attendre 2030 pour voir le projet immobilier concrétisé dans son intégralité. En tout, 500 logements, près de 494 appartements, 58 maisons unifamiliales et du parking aérien et souterrain, public et réservé aux habitants.

Maxime Pourtois, Echevin de l'Urbanisme, Ville de Mons :"Le processus est long, c'est un endroit stratégique, un nombre important de logements de qualité"

Etienne Godimus, Doyen de la Faculté d'Architecture de l'UMons :"Il s'agit de viser la qualité tant des espaces publics que des logements"

A qui peuvent donc bien être destinés tous ces nouveaux logements ? La Ville a un caractère attractif et les candidats montois doivent être suffisamment nombreux pour les investisseurs construisent des habitations supplémentaires. D'ici 2040, il faudra plus de 6500 nouveaux logements dans la Ville. Et les montois seront à terme 100 milles habitants, dans une logique exponentielle.

Maxime Pourtois, Echevin de l'Urbanisme, Ville de Mons : "Mons est une Ville, si nous avons plus d'habitants, nous aurons plus de besoin à satisfaire"

Le clos des Artistes, plus souvent appelé projet Fariaux, restera aussi une zone verte, peut-être pas autant qu'avant, mais la végétation, privée et publique sera conservée sur plus de 60% des 11 ha du site.

 

0 Commentaires
316 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
#CLASSIQUE - du 20 février 2021
Back to top