Aller au contenu principal

Direct X

Lourde défaite pour Mons Hainaut face à Ostende : 63-88 !

Publié le 14 février 2021 à 00:13

Il y a des soirs comme ça où rien ne va. Et c'est exactement ce qu'a vécu Belfius Mons Hainaut ce samedi soir (13.2) face à Ostende à la Mons Arena. Une défaite 63-88, la première en championnat, qu'il faudra vite oublier pour repartir de l'avant...

Dans le 1er quart, on a vite compris que Mons Hainaut n'était pas dans un grand soir. Pertes de balles, imprécisions, défense "portes ouvertes". 17-26 à la 10e minute : le BCO joue en patron ! Il faut dire que Mons Hainaut n'avais plus joué depuis le 29 janvier. Un trop grand break peut être. Mais le 2e quart n'arrange rien. Alors que les Renards reviennent tant bien que mal à 5 points de leurs adversaires du jour, avec une défense retrouvée, les Côtiers avec un Jean-Marc Mwema en feu, vont rentrer au vestiaire à la mi-temps avec un avantage confortable : 30-47 !

"Mwema a fait un grand show ce soir", constate le coach montois Vedran Bosnic. "A chaque fois que nous avons bien défendu, il a pris un shot victorieux à la dernière seconde. Il a super bien joué et a pris ses responsabilités..."

Et pour ceux qui pensait que la mi-temps allait permettre aux Montois de se remettre sur les rails, ils se trompaient ! Le match est vite plié. 45-69 à la 30e. Cet Ostende-là est trop ort et le danger vient de partout avec Djordjevic, Welsh, Troisfontaines, Gillet ou... Mwema !

"Ce soir on voulait prouver que notre place est la première", explique Loïc Schwartz, le distributeur ostendais formé à Mons Hainaut. "On n'a pas regardé le score et on a continué à jouer le coup à fond. C'est pour ça qu'on a réussi à creuser l'écart. Le coach ne voulait rien laisser passer". 

Sans doute Dario Dgergia avait-il encore en mémoire la victoire de Mons Hainaut à Ostende il y a quelques semaines encore au début de la compétition... Mais ce samedi, le verdict est donc implacable. Défaite 63-88 de Mons Hainaut qui va devoir se remettre au travail avant d'affronter un calendrier très chargé. 

"Nous devons continuer à travailler en équipe", rassure le coach Vedran Bosnic. "Il y aura encore des matchs de ce genre-là. Parfois ce sera pour nous, parfois contre nous. Le tout c'est de savoir réagir en équipe. Des grandes échéances arrivent pour nous avec beaucoup de matchs eu mois de mars..."

0 Commentaires
217 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
#CLASSIQUE - du 20 février 2021
#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
Back to top