Aller au contenu principal

Direct X

Intempéries - Scouts et patronnés doivent se réorganiser !

Publié le 15 juillet 2021 à 16:40

Cet après-midi, les responsables du Patro de Nouvelles ont rendez-vous ici à Wasmes pour visiter un nouveau possible lieu de camp en toute dernière minute. Leur départ était prévu ce vendredi, mais à cause des des intempéries, la prairie qu'ils avaient réservé dans la région de Rochefort a été inondée. Il faut donc trouver un plan B.

"Nous devions partir demain à Rochefort et notre prairie est actuellement inondée!" explique Héloise, accompagnatrice adulte au Patro de Nouvelles. "On ne peut donc pas partir avant lundi et on a peur que cette date soit postposée. On est donc entrain de chercher une nouvelle prairie. "Le Hainaut nous semble une bonne solution" poursuit Florent, président du Patro de Nouvelles. " Liège, Namur et Luxembourg sont sous les inondations. C'est assez stressant car on doit téléphoner à droite et à gauche pour trouver une nouvelle prairie mais ce n'est pas évident. "

Pour les mouvements de jeunesse, un seul maître mot s'adapter et se débrouiller. Après une année compliquée sous le signe du Covid, le camp devait leur apporter une bouffée d'oxygène. Mais pour beaucoup, leurs plans sont tombés à l'eau. Et pas toujours simple de se retourner à quelques heures du départ.

"On a des unités qui y arrivent. Mais c'est assez compliqué, car c'est une sacré quantité de camps à devoir positionner. On y arrive mais c'est parfois mission impossible! " poursuit Mathieu Riche, animateur-fédéral des Scouts Haine et Dendre.

300 camps de scouts impactés par les inondations 

Chez les scouts, près de 300 camps sur 700 en Fédération Wallonie Bruxelles ont été perturbés par les intempéries. Dans les Province de Liège Namur et Luxembourg, certains ont du être évacués. D'autres ont postposé leur départ en croisant les doigts.

"Certains ont quelques soucis d'étanchéité de leur bâtiment mais pour les unités de Mons-Borinage, personne n'a du être évacué ! 

Dans les prochains jours, les pluies abondantes devraient cesser pour laisser place au soleil. Reste à voir dans quel état elles auront laissé les prairies destinées à accueillir des camps, au terme d'une année que scouts et patronnés ne sont pas prêts d'oublier.

0 Commentaires
671 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
Back to top