Aller au contenu principal

Hausse des prix du carburant : l'inquiétude de la population grandit

Publié le 11 mars 2022 à 16:04

Vous l'avez certainement remarqué, les prix du carburant flambent ces derniers jours. Depuis plusieurs mois, les prix de l'essence et du diesel sont à la hausse et dépassent les 2€ ce vendredi matin. De nombreux foyers s'inquiètent de cette hausse et craignent même la fermeture de certaines pompes à essence. Nous sommes allés à votre rencontre du côté de La Bouverie

Des prix indécents et à la hausse qui inquiètent énormément de personnes. Ce vendredi matin à la pompe, le prix du litre d'essence dépasse les 2 euros alors que le diesel pointe à près de 2 euros 30.

"J'en ai eu pour 78 euros pour 40 litres" indique Carmelo. "Le prix du carburant a beaucoup augmenté et on ressent la différence quand on fait le plein". "Comme d'habitude, j'ai mit 50 euros de diesel mais je n'ai pu mettre que 22 litres" surenchérit Jason. "Je trouve que c'est très peu alors que le carburant est nécessaire dans mon quotidien notamment pour mon travail". Quelque mètres plus loin, Florindo est dans la même situation : "Je n'ai fait qu'un petit plein de 10 euros. je suis surtout venu car je pense que les pompes à essence vont bientôt fermer"

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202022-03-11%20a%CC%80%2016.20.33.png

Une fermeture des pompes à essence qui concerne déjà près de 100 stations services du pays. Pour l'instant, ce n'est pas d'actualité dans la région mais les gérants de pompe à essence remarque un changement dans le comportement de leur client avec un gros afflux en fin de journée.

"On remarque cela depuis plusieurs jours" souligne Armony Lejuste, employée à la pompe à essence Spilmont de La Bouverie. "En fin de journée, c'est la cohue! Les gens entendent que l'on parle de la hausse des prix à la télévision et ils viennent faire le plein en fin de journée avant que le prix augmente"

Un changement d'habitude qui se ressent ce matin à la pompe où Marcel est venu remplir des bidons pour les prochains jours.

"C'est la première fois que je le fais mais je n'ai pas le choix" explique Marcel, pensionné. "Je pense que le prix du carburant va encore augmenter dans les prochains jours et la question ne se pose pas. Je préfère payer mon essence 2 euros aujourd'hui plutôt que plus cher dans quelques jours. Je ne sais pas quand tout cela va se terminer"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202022-03-11%20a%CC%80%2016.20.24.png

Une inquiétude partagée par beaucoup de personnes dont la voiture est nécessaire pour se rendre au travail. Certains indépendants dans le secteur de la livraison comme Pierre-Emmanuelle doivent même prendre des choix radicaux.

"Je vais devoir me séparer de plusieurs de mes chauffeurs" souffle Pierre-Emmanuel. "C'est à contre-coeur mais j'ai également une entreprise à faire tourner et des factures à payer. Je ne peux pas envoyer des chauffeurs sur la route sans être certain de leur rendement"

Une catastrophe pour beaucoup de personnes au quotidien et qui espèrent une prise de décision du gouvernement fédéral.

"J'espère que le gouvernement va prendre des décisions" incite Florindo. "Je pense qu'ils vont décider de diminuer les taxes sur le carburant. C'est les taxes qui nous tuent!". Du côté de Carmelo, on pense que "le prix du carburant va se stabiliser. Il va peut-être encore augmenter mais pas autant que les derniers jours". Pour Pierre-Emmanuel : "il faut que cela s'arrête car le but n'est pas d'aller remplir les CPAS et d'aller au chômage. Il faut que le monde politique réagisse maintenant et trouve des solutions pour éviter le pire"

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202022-03-11%20a%CC%80%2016.20.18.png

Des solutions et une baisse des accises actuellement discutée au gouvernement fédéral.

0 Commentaires
268 vues
Back to top