Aller au contenu principal

Direct X

Elouges - L'église vit ses dernières heures

Publié le 29 octobre 2020 à 13:11

C'est un dossier qui a fait l'objet de discussions au conseil communal de Dour, le sort de l'église du Monceau à Elouges est scellé. Sa démolition est en cours et durera encore quelques semaines. A terme, un parc public avec quelques traces du passé remplacera l'édifice. Regardez plutôt...

Un village, deux églises

A Elouges, village de l'entité douroise, il y a deux églises : celle du Centre et celle du Monceau. Cette dernière a été désaffectée en 2015. Sa rénovation, uniquement pour la toiture aurait coûté un million d'euros. Encore fallait-il lui trouver une affectation. Diverses propositions ont été avancées, mais aucune n'était envisageable. Le conseil communal a donc décidé de la démolition de l'édifice qui ne présentait aucun caractère patrimonial particulier. Les objets contenus dans l'église et ses tableaux ont été mis en lieu sûr et les éléments du calvaire qui jouxtait l'église ont été préservés. 

Une démolition en cours

Les travaux de démolition de l'église ont débuté courant septembre, ils devraient s'achever d'ici quelques semaines. Leur coût s'élève à un peu moins de 600.000 euros. Le site est reconnu comme à réaménager par la région wallonne qui subsidie donc les travaux. Après les murs, qui sont en train d'être démontés, ce sera au tour du clocher. Un dispositif particulier sera mis en place . 

Un parc avec les traces du passé 

Quand les travaux de démolition seront achevés, c'est un nouvel espace vert qui sera créé au coeur d'Elouges, une commune qui en a bien besoin. Ce parc sera aménagé avec des arbres, des bancs et des jeux pour enfants.  Le contour du parc reprendra celui de l'église. Au sol, les bases des colonnes de l'église primitive du XIè siècle seront conservées. Elles témoigneront de la fonction du lieu à une époque. 

 

0 Commentaires
177 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
#CLASSIQUE - du 17 octobre 2020
#CLASSIQUE - du 19 septembre 2020
Back to top