Aller au contenu principal

Direct X

Des intérimaires en renfort chez Bpost !

Publié le 27 novembre 2020 à 15:50

Vous n'avez pas pu passer à côté, ce vendredi 27 novembre, c'est le black friday. Un évènement commercial qui marque traditionnellement le coup d'envoi des achats de fin d'année. Mais cette année justement, les habitudes sont forcément chamboulées par le covid. Vous êtes très nombreux à commander en ligne avec pour conséquence une charge de travail plus importante pour les facteurs. Exemple au centre de Ghlin où des camionnettes bien remplies démarrent par dizaines chaque matin. Il s'agit de la plus grosse structure de la région et avec le second confinement, près de 3000 colis supplémentaires arrivent ici tous les jours.

« C'est phénoménal ! » s'exclame Anne Aiguille, factrice depuis 15 ans. « Déjà lors du premier confinement, c'était pas mal mais là, on est à plus du double de paquets à traiter... On n'a jamais connu ça. Avec le black friday, on s'attendait à une surcharge encore plus importante, mais on s'en sort toujours quoi qu'il arrive. »

140 facteurs travaillent dans ces bâtiments pratiquement 24h sur 24 mais pour faire face à l'explosion du commerce en ligne, 70 intérimaires viennent tout juste d'être engagés. Il faut dire que le travail ne manque pas.

35925_colis_bpost_covid_JFe-1.png

« Par exemple, mon fils qui travaille habituellement dans l'HORECA est venu nous prêter main forte. Il se plait bien et tant mieux, ça donne un boost moral », ajoute la factrice.

On estime que sur une tournée, chaque facteur prend en charge entre 100 et 150 colis, c'est énorme à tel point que les véhicules disponibles pour acheminer le courrier commencent eux aussi à manquer.

« Nous avons loué pratiquement toutes les camionnettes disponibles en Belgique. Nous prenons même en charge une livraison tardive jusqu'à 22h et bientôt certains travailleront le dimanche. Du coup, j'avoue que certaines critiques (heureusement minoritaires) de la population font beaucoup de mal au personnel car nous faisons tout ce qui est possible pour assurer les livraisons au mieux », ajoute Stéphane Robson, permanent SLFP.

A l'approche des fêtes de fin d'année et pour éviter la frustration d'une commande qui arrive trop tard, les agents de Bpost souhaitent rappeler un conseil évident mais qui prend aujourd'hui tout son sens.

« Le message que je souhaite faire passer, c'est qu'aujourd'hui tout va très vite. Mais si vous voulez recevoir votre colis dans les temps, essayez de ne pas vous y prendre à la dernière minute » conclut-il.

35925_colis_bpost_covid_JFe-2.png

0 Commentaires
427 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
#CLASSIQUE - du 19 décembre 2020
#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
Back to top