Aller au contenu principal

Direct X

Des cameras pour lutter contre les incivilités environnementales!

Publié le 12 janvier 2021 à 16:03

Jusqu'à 25 000 euros, c'est ce que recevront 94 communes wallonnes pour s'équiper de caméras de surveillance pour lutter contre les incivilités ayant un impact sur l’environnement. Il s'agissait d'un appel à projet lancé par la Ministre de l’environnement Céline Tellier, chez nous 11 communes ont été retenues. 

La Wallonie n'est pas une poubelle et il est temps que les malpropres le comprennent ! Si la prévention a toujours sa place pour lutter contre les incivilités environnementales, certains irréductibles, habitués des dépôts clandestins, comprendront peut-être le message après avoir reçu une amende. De la répression, voila à quoi serviront les caméras financées par la Ministre de l’environnement Céline Tellier !

« Malheureusement, on est fortement touché par cette problématique en Wallonie qui a un coût important – 700 millions par an- dépensé pour lutter contre la malpropreté publique, pour nettoyer notre région, c'est aussi un coût pour la nature et l’environnement , on doit pouvoir, en tant qu'autorité publique, poser des actes forts comme celui-ci pour envoyer un message clair aux malpropres et leur dire que non, la Wallonie n'est pas une poubelle » Céline Tellier (Ecolo),  Ministre de l’environnement.

cam2.png

En tout ce sont 1, 8 millions d'euros qui seront consacrés à ces cameras de surveillance, et pour obtenir un subside -plafonné à 25 000 euros- les communes ont du au préalable identifier les points problématiques sur leur territoire.

« On a des endroits dans la commune où il y régulièrement des dépôts sauvages : le long du chemin de fer ou encore à proximité du poste Frontière de Hensies. On connait les endroits, on va pouvoir y placer nos cameras régulièrement » Eric Thiébaut (PS), Bourgmestre de Hensies.

« C'est vrai que pendant cette pandémie, on a vraiment vu le nombre de dépôts clandestins augmenter. Notre service propreté sillonne chaque jour nos rues pour assurer la propreté mais il reste malheureusement des endroits plus isolés, victimes de dépôts sauvages, mais on en trouve aussi aux abords des cimetières ou des bulles à verres » Jacqueline Galant (LB), Bourgmestre de Jurbise

« On a prévu l'installation d'une camera mobile et d'une camera « leurre » pour répondre à une situation qui est croissante au niveau de la commune de Quévy. On constate de plus en plus de dépôts sauvages sans qu'on puisse identifier les auteurs. Nous avons relevés 11 points noirs comme par exemple le plateau de la gare d'Aulnois , le Chemin Vert à Givry et des chemins de campagne à Havay et Quévy-le-Grand » David Volant (MR+), Echevin de l’environnement à Quévy

cam3.png

Sur les 13 commune de Mons Borinage, toutes recevront un subside à l'exception de Colfontaine et Boussu. L'utilisation de ces cameras ne pourra être que dédiée à la lutte contre les incivilités environnementales . Ces fameuses cameras- qui devront être installées avant juillet 2022- viennent compléter pour certaines communes le dispositif du plan local de propreté, lui aussi financé par la Région Wallonne.

0 Commentaires
267 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
#CLASSIQUE - du 19 décembre 2020
#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
Back to top