Aller au contenu principal

Colfontaine maintient son opposition à la maison de détention

Publié le 09 décembre 2022 à 13:08

Le projet de la maison de détention à Colfontaine continue de faire couler beaucoup d'encre, cette semaine, le ministre fédéral de la Justice, Vincent Van Quickenborne a affirmé haut et fort dans la presse qu'il mènerait à bien son projet même sans le soutien ou l'accord de Colfontaine. Des propos forts qui n'ont pas manqué de faire réagir Luciano d'Antonio, bourgmestre de la commune.

Non, Colfontaine ne cédera pas, malgré les propos du ministre Vincent Van Quickenborne quant au futur projet de maison de détention à Colfontaine. Le Bourgmestre Luciano d'Antonio reste extrêmement clair sur le sujet : ce projet ne verra pas le jour. Plusieurs raisons sont à l'origine de ce refus notamment le projet de crèche mis en place actuellement par la commune. Colfontaine tente également de redorer son image et une évasion a déjà eu lieu dans la première maison de détention en Flandres. De plus, des subsides ont été proposés à Colfontaine, mais le montant proposé est considéré comme dérisoire par la commune. Cette semaine le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne a affirmé que ses collaborateurs tentaient en vain de contacter Luciano D'Antonio. Pourtant, des contacts ont bien eu lieu et de son côté le Bourgmestre prépare déjà plusieurs analyses notamment du point de vue de l'urbanisme pour tenter d'arrêter ce projet.

En attendant, le collège communal de Colfontaine se réunira lundi et un avocat sera désigné pour tenter de faire arrêter ce projet une bonne fois pour toutes.  

0 Commentaires
112 vues

Sur le même sujet


Les jobs

Back to top