Aller au contenu principal

Direct X

Atout Sports veut être un acteur du soutien des clubs sportifs !

Publié le 20 octobre 2020 à 16:17

Malgré la 2e vague de la crise sanitaire qui frappe notre pays (et donc notre région...), la rédaction sportive veut continuer à accompagner les clubs de sports de Mons/Borinage dans leur actualité. Une actualité forcément marquée par la crise sanitaire. Mais Atout Sports reste en place cette fois-ci. voici pourquoi...

Dimanche 18 octobre. Les compétitions sont suspendues dans de nombreux sports. Football, basket, rugby, volley, tennis de table. tous sont à l'arrêt. Et pourtant... Pourtant, Atout sports était bien là ce dimanche 18 octobre. Et c'est la volonté de la rédaction sportive : maintenir un rendez-vous sportif à l'antenne et sur le web, tant qu'il y aura du sport dans notre région. Car heureusement, tout le sport n'était pas à l'arrêt ce week-end.

Julien Flament, le responsable de la rédaction sportive s'est exprimé en ce sens dans l'émission de ce dimanche :

"On aurait pu annuler toutes nos émissions, comme à la mi-mars, au début du confinement, mais on a décidé de ne pas le faire ! On ne voulait plus retomber dans cette "facilité" et baisser les bras. il y avait du sport sur les terrains ce week-end et Atout Sports était tout naturellement présent sur ces terrains !"

Les jeunes à l'honneur !

Les moins de 17 ans en foot et les moins de 12 ans en basket ont continué à jouer. Nous étions au FC Flénu et au BC Boussu ce week-end, mais nous aurions pu atterrir dans n'importe quel club de foot ou de basket, nous aurions sans doute fait le même double constat. Des sourires sur les visage de vos enfants. Et des inquiétudes, légitimes, dans les propos des parents et des dirigeants de clubs. 

Guillaume Denis, le président du BC Boussu se voulait lucide et réaliste sur la situation actuelle de son club, de son sport :

"Ces mesures, c'est à la fois triste et prévisible. tout ce qu'on peut faire c'est s'adapter ! On nous parle de novembre, de janvier, mais c'est l'incertitude pour le moment. Ca ressemble à une saison pour du beurre. On a déjà perdu beaucoup lors de la 1e vague de cette crise sanitaire. La buvette, c'est important, et s'en passer sur toute une saison, c'est sûr que cela va nous coûter de l'argent. Nos politiques vont devoir se creuser la tête pour aider les clubs..."

Ce week-end, vous avez été nombreux à nous applaudir à deux mains sur les réseaux sociaux, car nous avons donné une belle vitrine à beaucoup de jeunes sportifs de la région. Et nous continuerons à la faire, tout sport confondu, quel que soit le niveau, à donner la parole à nos sportives, nos sportifs et nos clubs ! Toutes et tous, vous avez des histoires à nous raconter, des problèmes à nous exposer, mais aussi des graines de champions à nous présenter. Et tant que ce sera le cas, nous serons là, à vos côtés, pour mettre en lumière toute l'actualité de nos clubs sportifs. Voilà peut-être, pour une fois, un point positif de la crise sanitaire actuelle...

Atout Sports contre vents et marées...

A l'heure où nous vous écrivons ces quelques lignes, l'incertitude règne pour la mise en route des émissions du week-end prochain. Le RFB pourra-t-il affronter l'Olympic de Charleroi ? Les Clubs de Nationale 1 ont en tout cas demandé une suspension des matchs dans cette série coincée entre les pros et les amateurs... Les filles de l'USGTH pourront-elles recevoir l'équipe B de Genk en Division 1 ? Belfius Mons Hainaut pourra-t-il accueillir Willebroek en amical avec les nouveaux protocoles sanitaires qui vont voir le jour cette semaine ? Beaucoup de questions auxquelles nous répondrons car Atout Sports reste en place !

Julien Flament concluait dimanche son édito en affirmant ceci : 

"Oui, l'épidémie de Covid-19 progresse, et oui, nous sommes tous inquiets. Mais à la différence de mois de mars, cette fois-ci, on s'y attendait, et on y étiat préparé. Donc on ne se laisse pas abattre. Atout Sports reste en place. Et tant que l'actualité de nos clubs continuera à exister, quels que soient les terrains, et quelles que soient les disciplines, nous serons là pour en parler !"

0 Commentaires
66 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
#CLASSIQUE - du 17 octobre 2020
#CLASSIQUE - du 19 septembre 2020
Back to top