Aller au contenu principal

Direct X

Voici qui se cache derrière la parodie de la gare de Mons

Publié le 30 décembre 2020 à 12:14

C'est la vidéo qui cartonne sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Bienvenue en 2070 dans un Mons imaginaire du futur. Ici les voitures volent, les hommes et femmes politiques ont passé le flambeau à la génération suivante mais la gare est quant à elle toujours en travaux. Derrière cette parodie aux plus de 600.000 vues se cache en fait Antonio Spoto. Un infographiste louvièrois de 36 ans.

« Nous avons commencé à tourner les séquences en juillet, c'est pour ça que la météo est ensoleillée sur les images » explique Antonio. « On a profité de pouvoir sortir à la fin du premier confinement. Ensuite, j'ai commencé à travailler sur les effets spéciaux. Cela m'a pris plusieurs semaines et finalement, la vidéo était en ligne pour le soir du 24 décembre. C'est une espèce de cadeau de Noël avant l'heure », sourit-il.

36052_parodie_gare_OK_clean-2.png

Le succès de cette vidéo s'explique notamment par la précision de certains détails qui paraissent crédibles mais comme souvent il y a aussi une dose de chance. Le hasard a en effet voulu que quelques jours avant la mise en ligne, la RTBF diffuse sa grande enquête sur l'épineux dossier de la gare de Mons. Une aubaine pour le compte facebook « les parodies d'Antonio ».

«Je pense effectivement que ma réalisation a pris de l'ampleur grâce au reportage de la RTBF. Les gens ont commencé à en parler et cela a remis une deuxième couche si on peut dire... »

36052_parodie_gare_OK_clean-1.png

L'homme n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il avait déjà fait le buzz une première fois il y a quelques mois. C'était à l'époque grâce à la fameuse sortie d'autoroute à Saint-Ghislain.

« Oui, d'ailleurs c'est marrant de constater que le rond-point a commencé à être construit peu après la diffusion. Si en plus, j'arrive à faire bouger les choses, pourquoi pas (rires). Même la zone de police m'a félicité pour mon travail. D'après eux, cela a permis un peu de pédagogie et aussi de rappeler aux gens que l'endroit était vraiment dangereux. »

Un humour piquant mais toujours bienveillant qui a fini par se faire remarquer sur la toile. Aujourd'hui, il collabore avec Freddy Tougaux, Jérôme de Warzée et toute l'équipe du Grand Cactus.

Le prochain projet est déjà en cours de montage et concernera la zone 30 à Bruxelles. Sortie prévue le 1er janvier 2021.

 

0 Commentaires
2494 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
#CLASSIQUE - du 20 février 2021
#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
Back to top