Aller au contenu principal

Direct X

Rugbymen et basketteurs : bienvenue dans la danse

Publié le 05 octobre 2020 à 17:28 lun 05/10/2020 - 17:28

Et ça fait du bien d'enfin revoir tout le monde sur le pied de guerre et de retour à la compétition ! On parle des rugbymen et des basketteurs dans le titre mais on n'oublie pas nos amis volleyeurs, poloïstes et autres pongistes qui ont aussi fait leur grand retour ce week-end (ou depuis le 26 septembre pour les amateurs de tennis de table)

Bon début pour Colfontaine en P1

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-10-05%20a%CC%80%2017.43.18_0.png
Régis Strebelle déjà de retour sur les parquets au GGBC Colfontaine

Mais ce week-end, les caméras d'Atout Sports faisaient leur grand retour au bord des terrains de basket après des mois d'arrêt. Un retour aux Sentiers de Liernes pour suivre la victoire importante mais dans la douleur du GGBC Colfontaine en P1 face à l'ASTE Kain B (68-63). Un duel entre deux outsiders de la série marqué aussi par le retour, déjà, de Régis Strebelle sur les parquets côté local (Mais ne l'ébruitait pas trop pour ne pas faire peur à la concurrence). « Je ne vais pas me mettre de pression à mon âge » sourit le bigman colfontainois. « Je vais avant tout m'amuser et m'entraîner et si on a besoin de moi, je serais là » conclut-il. L'aide de Strebelle sera au combien importante pour encadrer les jeunes joueurs locaux. Car la jeunesse, c'est le projet de Julien Huybreck au GGBC. Et le coach temporise donc quand on lui parle de jouer la montée dès cette saison. « Jouer la tête du classement, c'est surtout les observateurs qui le disent » précise Julien Huybreck. « Il y a du talent mais malheureusement, ces jeunes joueurs n'ont peut-être pas cette mentalité pour gagner des matchs importants. Ce n'est pas la même chose qu'avant et ils partent parfois défaitistes ». Le GGBC Colfontaine, le New BC Boussu et l'UBC Quaregnon B sont souvent cités parmi les outsiders de cette P1 derrière Maffle et Fleurus. On espère bien évidemment que nos équipes régionales figureront en tête du classement après 26 journées.

Au basket aussi ce sera la bagarre en P2

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-10-05%20a%CC%80%2017.47.32.png
Axel Huybreck (BC Mons-Capitale) invité d'Atout Sports ce dimanche

Un étage plus bas, de nombreuses équipes de notre région pourraient également jouer les troubles fêtes et se mêler à la course au titre. Derrière Templeuve et Stambruges, on pointe souvent le BCO Saint-Ghislain, le BC Blaregnies, l'Union Boraine ou encore le BHC Wasmuel. « Ce sera également notre cas » confie Axel Huybreck, coach du BC Mons Capitale et invité ce dimanche sur le plateau d'Atout Sports. « Si nous avions été mieux armés dans la raquette, nous aurions pu espérer plus. Ici, on tâchera d'assurer rapidement le maintien pour ensuite embêter le plus d'équipes » poursuit-il. La P2B sera donc très intéressante à suivre chaque semaine avec une belle bagarre dans le haut de classement. Fortune diverse par contre pour nos équipes de régionales ce week-end. Chez les hommes, on notera les victoires de l'UBC Quaregnon en R1 et de Mons 2 en R2 mais une sérieuse défaite du L'9 Flénu pour son premier match en R1 contre Waterloo (54-73). Les flénusiens qui doivent d'ailleurs déjà se trouver un nouveau coach avec la démission de Jean-François Anderlin ce matin. L'ancien mentor du Femina Quaregnon n'avait pas réussi à trouver la confiance de son groupe depuis son arrivée en juin dernier. Le Femina qui a d'ailleurs été battu pour son entame de championnat en R1 tout comme le BC Mons Capitale en R2 chez les dames.

Retour en D1 dans la douleur pour le RC Frameries

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-10-05%20a%CC%80%2017.45.04_0.png
Gros manque d'envie pour les jeunes du RC Frameries ce dimanche

Le ballon oval reprenait aussi ses droits ce week-end avec les grands retours du RC Frameries dans l'élite rugbystique nationale. Un retour compliqué face l'ogre Dendermonde qui s'est soldé par une lourde défaite 14-64 pour la jeune équipe framerisoise. L'issue de la rencontre était attendue mais la manière n'a pas du tout plu au staff. « Clairement il a manqué des choses que l'on attendait » lance le coach François Bultez après la rencontre. « Ils ont pris une claque aujourd'hui et nous avons manqué d'envie et de volonté d'aller au combat ». Un retour compliqué mais le projet jeune mis en place à la Cité Piérard continue. Cette saison, le RC Frameries fera tout pour se maintenir en D1 où le championnat a été chamboulé par la crise du covid-19. Il n'y aura plus 8 mais bien 10 équipes réparties en deux poules cette année en D1. Et les « Charbons et Or » joueront déjà leur saison le week-end prochain en déplacement à Audenaarde, lanterne rouge de la défunte saison en D1. « C'est vrai que notre concurrent le plus direct est Audenaarde » confirme le joueur du RC Frameries, Léo Marjolet. « Après je n'aime pas que l'on dise que l'on joue notre saison contre eux ! Car à force de le dire, on passe à côté des autres matchs. Mais c'est certain que l'on ne devra pas se louper contre eux le week-end prochain ».

Un week-end foot entre défaites ...

Chez nos amis footeux, la Renaissance Mons 44 a vu la victoire lui filer entre les mains en à peine deux petites minutes. Les Dragons menaient 2-1 au Stade Tondreau contre le Crossing Schaerbeek d'un certain Rodrigue Mbenti (ex-RAQM). Mais en l'espace de 2 minutes et de 2 buts encaissés, les montois repartent bredouille avec une défaite 2-3. « On a su gérer nos temps forts et nos temps faibles et c'est une victoire logique bien que difficile » souligne l'ancien montois, Rodrigue Mbenti, buteur ce samedi soir. « On sait qu'on est en apprentissage » surenchérit le coach de la Renaissance Mons 44, Luigi Nasca. « Notre équipe est jeune, nous n'avons pas toutes nos forces, et on doit continuer à emmagasiner de l'expérience ». Une défaite également ce week-end pour le Rapid Symphorinois 1-0 sur le terrain du CS Brainois. Les hommes de Pascal Buntinx sont donc toujours à la recherche de leur première victoire cette saison en D3 Amateurs.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-10-05%20a%CC%80%2017.52.10.png
La Renaissance Mons 44 perd tout en 2 minutes 

... Tensions ...

Plus bas dans les séries provinciales, la P2B nous aura encore réservé du spectacle. Chaque semaine, on voit beaucoup de buts (24 roses encore ce week-end) et on assiste à des derbys. Et qui dit derby, dit aussi tension sur le terrain et c'était notamment le cas du côté du FC Havré qui recevait le RLC Mesvin. Les duels étaient intenses, virils et appuyés à l'image du tacle de Quentin Brasseur après 10 minutes. Tacle qui méritait au minimum une jaune orangée! La tension était donc présente si bien que l'arbitre a du arrêter la rencontre pendant 10 minutes pour calmer les esprits. « Je n'ai pas compris pourquoi l'arbitre a arrêté le match » indique le capitaine des Canaris Giacomo Sodde. « Il n'y avait pas d'insultes, c'était juste costaud dans les duels. Mais ce sera le cas chaque week-end en P2B cette saison avec les derbys. Ensuite quand on est remonté sur le terrain, ça c'est calmé ». Après pour ce qui est de s'être calmé, il y a tout de même eu autant de buts que de cartons rouges de chaque côté ce dimanche: 1-1. De l'agressivité, le RSC Pâturages en manquait par contre ce week-end. Les Verts ont été battus 1-3 contre l'US Neufvilles sans avoir montré un beau visage. « C'est un gros problème mental !» lance le coach Medhi Benaïssi à notre micro après la rencontre. « Nous n'avons pas eu un bon état d'esprit et on retombe dans nos travers. On joue bien mais nous ne sommes pas bons dans les deux surfaces et on ne gagne pas ». L'entraîneur français va même plus loin en soulignant que : « un 4/12 ce n'est pas un bon bilan. C'est même une désillusion ! On avait des objectifs mais je pense que nous allons devoir les revoir à la baisse parce que ce n'est pas avec ce genre de mentalité que l'on pourra gagner des matchs. »

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-10-05%20a%CC%80%2017.37.56_3.png
10 minutes d'interruption à Havré-Mesvin!

... et covid !

Mais malheureusement, le covid-19 aura encore eu raison de plusieurs rencontres ce week-end dans notre région. En Nationale 1, ce devait être les grandes retrouvailles entre Dante Brogno et le RFC Liège mais un cas de covid a été déclaré chez les Verts la semaine dernière. Toute l'équipe est donc en quarantaine. Même chose en D3 Amateurs où l'USGTH a aussi été privée de rencontre ce week-end pour un cas révélé du côté de l'Entité Manageoise. Chez les dames, le GGBC Colfontaine a aussi vu sa rencontre en P1 face au REBC Templeuve reportée à cause d'un cas de covid chez les boraines.

Bref, ce virus n'est pas encore prêt de nous quitter donc comme le disait si bien notre ex-Première Ministre Sophie Wilmès : prenez soin de vous, et surtout des autres !

Sans blague, faites le car maintenant que nous avons retrouvé le plaisir de vous revoir chaque week-end et de suivre vos exploits, on n'a pas envie que cela s'arrête !

0 Commentaires
164 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 17 octobre 2020
#CLASSIQUE - du 19 septembre 2020
Back to top