Aller au contenu principal

Direct X

Restrictions pour les -12 ans : le monde du sport en colère !

Publié le 27 janvier 2021 à 16:27

Les dernières annonces dans le monde du sport ne font pas que des heureux. Concrètement, les 12-18 ans pourraient reprendre une activité sportive en extérieur par bulles de 10. C'est plutôt une bonne nouvelle... Mais d'un autre côté, de nouvelles restrictions viendraient toucher les moins de 12 ans. Là aussi, une bulle de 10 serait instaurée. Et les enfants ne pourraient pratiquer qu'une seule activité para-scolaire. Dans les clubs de notre région, c'est la colère, et l'incompréhension. Exemple au RC Frameries, où le directeur technique des jeunes, Vincent Bultez, est abasourdi...

"On est satisfait d'un côté de pouvoir reprendre pour la tranche 12-18 ans", commence Vincent Bultez. "Même si ça va être compliqué à mettre en place... Mais d'un autre côté, ça me révolte, car cela se fait au détriment des catégories des - de 12 ans."

Les mots sont forts. Un vraiment sentiment de révolte ! Alors qu'il aurait dû s'agir d'une bonne nouvelle pour les ados, les enfants vont être pénalisés...

"Depuis novembre, tout fonctionne bien pour nos -12 ans", explique Vincent Bultez. "Pas de cas Covid, pas de cas contact. Les entraînements sont organisés sans buvette ni vestiaire, les parents ne peuvent pas y assister, mais ça fonctionne ! On était donc dans un bon mouvement en espérant même reprendre des matchs amicaux..."

Demander aux enfants de choisir : "C'est catastrophique !"

Mais les dernières restrictions risque de faire très mal à l'ensemble du monde sportif. Les enfants de moins de 12 ans vont se retrouver en bulles de 10, et ne pourront pratiquer qu'une seule activité para-scolaire...

"Là, on nous coupe l'herbe sous le pied en demandant à des enfants de moins de 12 ans de choisir entre les scouts, le sport ou la musique", s'insurge Vincent Bultez. "Pourtant, ces enfants vont à l'école dans des classes fermées, sans masque. Ou est la logique de les interdire de faire du sport, en extérieur qui plus est dans notre cas ?"

Foot, basket, rugby et autres, tous les membres des clubs amateurs sont bénévoles. Et ces bénévoles reçoivent mal ces nouvelles mesures, sensées permettre aux 12-18 ans de regoûter aux joies du sport et des autres activités para-scolaires. Difficile en effet de réorganiser un club d'un coup de baguette magique.  

"En voulant faire plaisir aux adolescents, les autorités font l'inverse avec les moins de 12 ans", explique Vincent Bultez. "C'est un manque de respect pour l'ensemble du monde sportif et surtout pour les jeunes à qui on va devoir dire : "tu ne vas pas aux scouts parce que tu vas au sport", ou l'inverse !"

Bref, un vent de révolte gronde dans les clubs de sports amateurs de notre région. 

 

0 Commentaires
1847 vues

Sur le même sujet


Back to top