Aller au contenu principal

Direct X

Réouverture de l'Horeca: la police contrôlera le respect des règles

Publié le 06 mai 2021 à 20:00 - Mis à jour le 06 mai 2021 à 17:07

2 jours avant la réouverture tant attendue de l’Horeca: la police se prépare à vivre un week-end plutôt chargé. Les différentes zones de police de notre région seront bien évidemment présentes en nombre sur le terrain pour veiller au respect des différents protocoles. L’objectif ne sera pas de sanctionner mais de faire en sorte que tout se déroule dans les meilleures conditions.

Port du masque, gel hydro-alcoolique, respect des bulles et des emplacements des terrasses: voilà globalement les différents points d’attention des policiers tout au long de ce week-end. Mais au-delà du contrôle pur et simple, l’objectif est aussi d’aider la population pour que tout se déroule au mieux.

"Nous serons là pour aider les établissements et les clients et répondre à leurs questions. Car, on le sait, on peut facilement se perdre avec toutes ces règles qui changent de semaine en semaine" Jean-Marc Delrot - Chef de corps de la zone de police boraine

Sur le terrain il s’agira donc de cas pas cas et régler les éventuels problèmes en termes de terrasse. 

" Il y aura un renforcement, modéré, de nos équipes ce week-end. 3 équipes seront là pour veiller au bon respect des règles de sécurité" Jean-Marc Delrot - Chef de corps de la zone de police boraine

36670_reouverture_horeca_police_LGX3.jpg

A Mons: dernier verre à 21h45

Pour la zone de police de Mons-Quévy, plusieurs équipes supplémentaires en civil et en uniforme seront mobilisées. Une attention toute particulière sera portée sur les rues du centre-ville après la fermeture des établissements. Les rassemblements de plus de 3 personnes sont, en effet, toujours interdits de minuit à 5h du matin.

"Les établissements peuvent ouvrir de 8h à 22h. D'un commun accord avec les responsables de l'Horeca, nous avons décidé que le dernier verre sera servi à 21h45. Ensuite, les terrasses doivent être remises en ordre pour 22h30 maximum pour éviter des rassemblements" Jean-Hubert Nicolay - Chef de corps de la zone de police de Mons-Quévy

36670_reouverture_horeca_police_LGX3.jpg

Pas d'afflux de clients français à prévoir

De l’autre côté de la frontière, nos voisins français devront attendre une semaine et demi supplémentaire avant de pouvoir retrouver les joies des terrasses. Mais la police n'attend pas particulièrement un afflux important de clients français.

"Nous avons contacté le centre de coopération policier douanier. Nous n'avons pas eu vent d'un exode de la France vers la Belgique. Mais nous resterons évidemment très attentifs" Jean-Hubert Nicolay - Chef de corps de la zone de police de Mons-Quévy

Les constats sont les mêmes pour la zone de police des Hauts-Pays. Globalement, les 3 zones sont sereines avant d’entamer ce week-end chargé. La police fait confiance à la population pour que tout se déroule dans les meilleures conditions.

0 Commentaires
674 vues

Sur le même sujet


Back to top