Aller au contenu principal

Direct X

Pourquoi Cuesmes n'est pas sous eau ?

Publié le 04 septembre 2020 à 15:53 - Mis à jour le 04 septembre 2020 à 16:06

On prend la direction de Cuesmes à présent. Et on vous emmène à plus de 40 mètres sous terre ! L'intercommunale IDEA vient de terminer un vaste chantier de rénovation d'un lieu essentiel pour la vie du village de Cuesmes : une station de pompage qui fonctionne depuis plus de 60 ans, 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Cette station permet à Cuesmes de ne pas devenir un village complètement inondé. 

Ce lieu primordial pour la vie des Cuesmois est situé à la rue des Champs. Sur place, l'ancienne scierie qui date du temps de l'exploitation des mines de charbon. "Dans ces anciennes galeries de la scierie, on acheminait les morceaux de bois qui étaient utilisés par les charbonnages", explique Caroline Decamps, la directrice générale d'IDEA. Aujourd'hui, on ne parle plus de charbonnage évidemment, mais à l'époque, le pompage de l'eau avait déjà lieu. Un pompage qu'il a fallu continuer à la fermeture de ces charbonnages. C'est là qu'IDEA a été créée !

Sans pompage permanent, Cuesmes serait sous eau !

"Il fallait absolument apporter une réponse technique et efficace à ce problème d'inondation. Car l'exploitation des mines a provoqué un affaissement progressif du sol à Cuesmes, comme ailleurs", poursuit Caroline Decamps. Sur le lieu même de cette ancienne scierie, on peut donc descendre 42 mètres sous terre. Depuis 60 ans, on pompe l'eau sur place. L'eau qui provient directement des nappes phréatiques. Une énorme conduite de 145 mètres de long et 65 centimètres de large récole toute cette eau, en permanence !

"Ce tuyau est essentiel pour la vie des Cuesmois. C'est grâce à ce tuyau que le village de Cuesmes n'est pas inondé. On pompe en permanence la nappe phréatique", explique Frédéric Coupain, ingénieur responsable de projet pour IDEA.  En gros, si on arrête de pomper l'eau, Cuesmes serait sous eau en moins d'un quart d'heure !   "Au fur et à mesure de l'exploitation du sous sol, le centre de Cuesmes est descendu de 13 à 15 mètres. C'est conséquent. Et la nappe phréatique n' pas suivi. Donc le centre de Cuesmes est dans une cuvette...". 

Les galeries ont donc été totalement rénovées. 1 an et demi de travaux depuis l'automne 2018. 3 millions d'euros de budget. Les tuyauteries ont été totalement remises à neuf et le site a été sécurisé. Mais si les travaux étaient nécessaires, le pompage ne pouvait donc pas s'arrêter. Une opération périlleuse qui s'est admirablement bien déroulée. 

0 Commentaires
5600 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 17 octobre 2020
#CLASSIQUE - du 19 septembre 2020
Back to top