Aller au contenu principal

Direct X

Plan Terrasses: Comment la Ville de Mons et l'Horeca s'organisent ?

Publié le 16 avril 2021 à 16:06

Vous le savez, le 8 mai prochain, l’Horeca pourra enfin réouvrir ses terrasses après plusieurs mois de fermeture. La Ville de Mons travaille donc activement sur la remise en place de son Plan Terrasses. L’objectif est de soutenir les commerçants en leur fournissant le maximum d’espace mais aussi d’aider ceux qui n’ont aucune option. De leur côté, certains gérants ont pris les devants et réalisent déjà des aménagements conséquents sur leur terrasses. 

C'est notamment le cas de Jacky, qui est déjà prêt pour la réouverture. Depuis plusieurs semaines, il réalise d’important travaux pour aménager son espace extérieur. Un investissement qu’il avait déjà prévu de faire il y a quelques mois.

"Je voulais le faire en décembre quand on pensait qu'on pourrait réouvrir. Finalement, on a tout arrêté puisqu'on voyait qu'on ne reprendrait pas tout de suite. La première étape c'était d'installer une tente avec des chaufferettes. Et ensuite, on a continué les travaux en installant des paravents. C'est un énorme investissement, 40 000 euros ! Mais on n'avait pas le choix..." Jacky Aru - Gérant du Baromètre

36573_terrasses_horeca_LGX1.jpg

Et pour ceux qui n'ont pas de terrasse?

Si certains ont la possibilité d’investir ou même, tout simplement, la place pour aménager ce genre de terrasse, tout le monde n’est malheureusement pas logé à la même enseigne. Certains ont donc décidé de s’associer. Jacky Aru (Baromètre) et Toni Verde (L'Envers et Vis-à-Vis) ont donc entamé un partenariat.

"Dans la rue de la Coupe, les terrasses sont toutes petites. Mes clients pourront donc aller s'asseoir à la terrasse du Baromètre et tout de même déguster les plats du Vis-à-vis. On est tous gagnants car pour Jacky (Barômètre), c'est un service supplémentaire pour sa clientèle. Et pour nous, ce sont des ventes supplémentaires." Toni Verde - Gérant de L'Envers et du Vis-à-Vis

"Toni est mon ami et il ne peut malheureusement pas mettre beaucoup de tables devant son établissement. Moi j'ai la chance d'être sur la place du Marché Aux Herbes et d'avoir de l'espace, donc c'est normal de l'aider et d'être tous solidaires." Jacky Aru - Gérant du Baromètre

36573_terrasses_horeca_LGX2.jpg
Toni Verde (L'Envers et Vis-à-vis) et Jacky Aru (Baromètre)

La Ville de Mons prépare son Plan Terrasses

La Ville va également fournir un maximum d’espace à chaque établissement. Et pour cela, elle a fait appel à un camion de pompier pour délimiter précisément l’emplacement de toutes les terrasses.

"Le camion sillonne le centre-ville pour prendre des mesures. Il a besoin d'une largeur de 4 mètres pour pouvoir circuler. Et donc l'idée c'est de voir, un peu partout dans la ville, où on pourrait encore élargir l'espace pour les terrasses. Un peu comme nous l'avons fait l'année dernière." Stéphane Maucci - Chef de cabinet du Bourgmestre de Mons

36573_terrasses_horeca_LGX3.jpg

Aller encore plus loin que l'an dernier

Comme l'an dernier? Oui, mais la Ville veut aller encore plus loin ! Mais la tâche n’est pas simple car les demandes affluent de tous les cotés. Il faut contenter chaque établissement, sans pour autant gêner leurs voisins ou les commerces qui sont à proximité. Mais le mot d’ordre de la Ville de Mons sera: la flexibilité

"Nous avons eu des demandes pour pouvoir installer des tonnelles sur la Grand Place, par exemple. Nous y réfléchissons. Nous ne voulons pas faire n'importe quoi car nous souhaitons garder l'attractivité et le patrimoine de notre place. Mais nous allons évaluer, au cas par cas, ce que nous pouvons faire. On peut envisager que certains dispositifs physiques soient autorisés." Stéphane Maucci - Chef de cabinet du Bourgmestre de Mons

La Ville envisage aussi des aménagements plus conséquents. Comme rendre certaines rues piétonnes et supprimer des places de parking, le tout après une certaine heure (en soirée, après 18h probablement). Bref tout est envisagé. Dialogue et concertation restent en tout cas les maîtres-mots. Horeca et autorités communales se réuniront prochainement pour en discuter tous ensemble.

0 Commentaires
1872 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
Back to top