Aller au contenu principal

Pas de masque une fois assis dans les écoles douroises!

Publié le 07 décembre 2021 à 10:06 - Mis à jour le 06 décembre 2021 à 15:08

Vous le savez, suite aux mesures du dernier comité de concertation de vendredi, le port du masque est devenu obligatoire pour les 6/11 ans. Les communes de Dour et Honnelles ont pourtant décidé d'exempter les élèves de leurs écoles communales, une fois qu'ils sont assis en classe. Chacun reste cependant libre de porter le masque ou pas. Exemple à l'école communale d'Elouges. 

Des élèves masqués ou pas dans cette classe de 6ème primaire élougeoise, rien d'anormal. Dans l'entité de Dour, comme dans la commune voisine de Honnelles, les bourgmestres et échevins de l'enseignement ont en effet décidé de ne pas appliquer la règle préconisée par les Ministres de l'enseignement. A Dour, deux raisons sont mises en évidence.

« C'est une décision de bon sens. On apprend la nouvelle vendredi fin de journée avec une application ce lundi. Je vous mets au défi de trouver des masques pour enfants de 6 ans / 7 ans dans une pharmacie ou ailleurs, c'est très compliqué. Il ya un problème de disponibilité. Et puis, les enseignants sont assez d'accord pour dire que c'est très difficile de faire respecter le port du masque en classe toute la journée. Nous avons estimé qu'une fois l'enfant est assis à sa place. Il peut porter le masque ou pas », explique Carlo Di Antonio, Bourgmestre de Dour.

AVC-TMB-065045_carlo.jpg

En prenant cette décision, le pouvoir communal a d'autres priorités.

« On va privilégier la présence de l'enfant en classe, la continuité de la formation plutôt que de sanctionner le port du masque. Pas question pour nous d'imposer et de sanctionner dans ces circonstances , c'est-à-dire une fois assis à sa place », précise le bourgmestre.

Dans cette classe de sixième primaire, la non obligation du port du masque une fois assis en classe est plutôt appréciée.

AVC-TMB-065045_masquepas.jpg

« C'est un petit peu ennuyant de porter le masque tout le temps en étant assis. On a du mal à respirer », explique Renaldo, élève de 6è primaire à l'école communale d'Elouges.  « On a du mal à respirer, on a chaud avec » poursuit Sohan.

Le choix est néanmoins laissé aux élèves.

« Moi je porte le masque parce que j'ai envie » dit Yassine. « Moi je trouve que ça ne sert à rien » s'exclame Emilie.

En prenant sa décision la commune de Dour pourrait-elle s'exposer à des sanctions ? Pour le bourgmestre l'autonomie communale doit primer.

« Si quelqu'un peut venir contrôler dans les écoles, il peut s'amuser à cela. On a quand même cette autonomie-là. La décision est bien perçue par tout le monde. Comment aurait-on pu imposer ou punir des enfants de 7/8 ans qui n'ont pas le masque », conclut le bourgmestre.

Reste à voir si cette décision fera tache d'huile ailleurs.

0 Commentaires
565 vues

Sur le même sujet


Back to top