Aller au contenu principal

"Non Grata" un spectacle-débat proposé par la commune de Colfontaine

Publié le 16 novembre 2021 à 18:45

A Colfontaine, la commune a voulu toucher son jeune public par une représentation théâtrale. « Non Grata » un spectacle-débat présenté par le Théâtre des Rues et La Compagnie du Campus, qui sensibilise et questionne sur la grossesse chez les adolescentes. 

théatre.jpg

A travers l’histoire des personnages de Sara et Camille, Non Grata relève préjugés, émotions et obstacles que peuvent traverser les filles et les femmes à l’annonce d’une grossesse non désirée. Un spectacle engagé proposé par la commune de Colfontaine à destination de ses écoles secondaires.

"L'objectif de faire jouer cette pièce à Colfontaine ça rentre dans le cadre d'un projet relativement vaste d'éducation à la vie affective, sexuelle et relationnelle. Et donc on a voulu donner un maximum d'outils et de réflexions aux adolescents pour qu'ils puissent faire leurs propres choix et de les assumer plus tard" Guillaume Pique - Chargé de projets à la commune de Colfontaine

theatre 1.jpg

Une pièce de théâtre basée sur de vrais témoignages dans laquelle certains ont pu s’identifier. Et d’autres, simplement se rendre compte de ce genre de situation qui parfois s’avère compliquée. 

"C'est assez compliqué de se rendre compte à cette âge là, des inconvénients que ça peut poser et de toutes les responsabilités que l'on peut avoir en tombant enceinte. Cela peut sensibiliser beaucoup de personnes" Marie Bauwens - étudiante

theatre 2.jpg

Un spectacle qui donne également l’opportunité au public de prendre la parole et de donner sa propre version des faits. Des représentants de centre familiaux et PMS étaient présents pour apporter leurs propres témoignages et conseils bienveillants. 

"C'était important de pouvoir échanger avec ces jeunes ados pour les mettre en garde et voir s'ils ont pu prendre conscience du message qui était derrière la pièce. On n'avait pas un message clair, il fallait un peu amener à la réflexion" Grégory Vancoillie - éducateur 

"On a fait le choix de ce moyen de communication pour permettre une plus grande liberté de parole. Le théâtre permet une certaine distance et ici l'idée c'est que les personnes puissent s'emparer ce qu'elles ont entendu ou vécu" Carole Schils - comédienne au Théâtre des Rues.  

theatre 3.jpg

A la suite de cette représentation, la commune de Colfontaine invitera  dans les écoles de la ville, les différents représentants de la santé présents, pour une séance d’informations sur la sexualité. 

0 Commentaires
278 vues
Back to top