Aller au contenu principal

Direct X

Mons : Le Tondreau cible des vandales !

Publié le 09 juillet 2020 à 16:27

Au Stade Tondreau à Mons, on ne parle malheureusement pas que de football ces derniers temps. En début de semaine, une violente altercation a opposé plusieurs SDF au sein même du stade. Conséquence, l'un d'entre eux a été retrouvé sur le pelouse, un peu par chance, et se trouve actuellement dans un état critique ! Du coup, on se pose cette question : comment mieux sécuriser le stade Tondreau ? Et pourquoi le site est-il la cible de tant de vandalisme ?

Cela s'explique notamment par la crise du Covid-19. Pendant plusieurs semaines, les services de jour et de nuit de l'Escale a été transféré au Stade Tondreau. Sur place, les SDF démunis face au confinement inédit que nous avons connus, ont pu trouver un refuge, de l'aide, des soins et un repas chaud. Nous avions d'ailleurs rendu visite aux différents services d'aides sur place au plus fort de la crise sanitaire.  

Mais depuis plusieurs semaines, le déconfinement est de rigueur. Les services d'aide ont quitté le stade et la vie reprend peu à peu son chemin. Sauf que certains SDF ont gardé leurs habitudes au stade. Et malgré les mesures de sécurisations du site, certains n'hésitent pas à vandaliser les lieux pour mieux y retourner, ou s'y installer. Pour la ville de Mons et MAxime Pourtois (échevin de la RCA en charge du Stade Tondreau), "nous avons constaté des effractions, du côté de la Tribune située au niveau de l'Avenue du Tir, de la part de SDF qui continuent de violer la propriété privée et d'entrer illégalement sur le site du stade" ! 

Du coup, de nouveaux travaux ont été entrepris. Pour aller plus loin que la sécurisation prévue début d'année dans un budget alloué au stade par la Ville. Mais cela ne suffit pas. Les pensionnaires illégaux du stade continuent de dégrader les lieux. "On va passer à la vitesse supérieure, souligne Maxime Pourtois. Nous allons murer tous les potentiels accès à ces tribunes. Avec du bois de manière temporaire, puis des blocs de béton !"

Cependant, pour les autorités montoises, la problématique sera toujours de mises, tant que certains vandales continueront de détériorer le site du stade Tondreau pour y élire domicile de manière illégale...

0 Commentaires
1027 vues
Back to top