Aller au contenu principal

Vivre Ici

Mons - L'art s'invite au Mont Panisel

Publié le 16 mai 2022 à 11:11

Les Bouffées d'art ont vu le jour en 2021 suite à un constat : l'impossibilité pour l'Académie de Mons de proposer des concerts et représentations en salle. C'est ainsi qu'est née l'idée d'une balade au long du Mont Panisel avec ça et là de petits groupes qui présentent les différentes sections de l'académie. Ce samedi, c'était la deuxième édition de ces Bouffées d'art qui ont mêlé musique , théâtre et danse dans des endroits parfois secrets.

Ce sont les notes du compositeur montois Fernand Ruelle qui ouvrent le bal de ces Bouffées d'art version 2022. Rassemblés à La Jonchère, au pied du Mont Panisel, les petits groupes défilent pour découvrir différentes performances concoctées par les élèves et professeurs de l'Académie de musique de Mons.

« Toutes les 30 minutes, on joue 5 minutes. Puis on attend que les autres groupes arrivent et ça se passe comme ça depuis deux heures », précise Nicolas Merva, Elève de trompette à l'Académie de Mons.

Chemin faisant, au pied d'un bosquet, les spectateurs assistent ensuite à une saynète théâtrale, pour quelques mètres plus loin s'arrêter devant des danseurs, qui exceptionnellement évoluent sur l'herbe. Pas facile quand on a l'habitude des parquets...

« C'est moins simple que sur un parquet spécial ! On a troqué nos tutus et nos pointes pour des chaussures et un jeans ! » sourit Léonie Dufrane, Danseuse à l'Académie.

Des chaussures et un jeans qui permettent de présenter des danses plus ou moins classiques, car c'est là aussi l'objectif de ces bouffées d'art : montrer tout ce qui se fait à l'Académie, dans tous les styles.

« On découvre des aspects que l'on ne connaît pas encore de l'académie. Notre fils est trompettiste mais on découvre d'autres disciplines et c'est toujours agréable », souligne Fabrice Coquelet, spectateur.

« La première idée c'est que les élèves sortent et s'expriment, que l'on passe un bon moment et bien sûr on a la fierté de montrer leurs talents », indique Ségolène Dutrieu, Directrice de l'Académie de Mons.

Et ces talents, les spectateurs les découvrent au fil des huit étapes de la balade artistique, une balade qui profite aussi du cadre naturel du Mont Panisel.

« Magnifique ! Super chouette. Il faut que le temps soit au rendez-vous , on découvre le Mont Panisel autrement » souligne Anna-Maria Ban, spectatrice

Le Mont Panisel et aussi des endroits plus secrets comme le jardin de cette belle demeure qui sert d'écrin et de terrain de jeu aux musiciens.

« C'est beaucoup plus libre, les gens sont plus détendus. Le son est différent , la manière dont on s'entend est différent par rapport à la salle. Ca demande une adaptation », précise Leila Nunez, violoncelliste

Un travail largement applaudi par les spectateurs présents. Vu le succès remporté après deux éditions, les bouffées d'art risquent bien d'entrer dans les habitudes de l'Académie de Mons.

0 Commentaires
590 vues

Sur le même sujet


Back to top