Aller au contenu principal

Direct X

Mons - Holy-Wood ou l'art de la récup' d'une menuiserie solidaire

Publié le 19 avril 2021 à 18:30 - Mis à jour le 08 avril 2021 à 16:04

Redonner vie au bois, c’est le principe d’Holy-Wood. Née en 2018, cette association d’artisans redonne de la valeur au bois en le récupérant chez Emmaüs et en créant des meubles design. En pleine extension, Holy-Wood vient aussi d’ouvrir son magasin et son atelier de menuiserie partagé. 


Le bois est sacré, à nous de le valoriser et de lui donner une deuxième vie! C’est le fil qui tisse l’histoire d’Holy-wood. Une histoire qui débute ici, en 2018 chez Emmaüs. La communauté ouvrière récolte une énorme quantité de déchets de bois. Pourquoi alors ne pas les récupérer?

" Il y avait 50 tonnes de bois par an dont Emmaüs devait se débarrasser, ce qui lui coûtait 5000 euros chaque année. On a donc essayé de trouver une solution issue de l'économie circulaire pour répondre à ce besoin du territoire car Emmaüs n'est pas un cas isolé. Il y a 15 000 tonnes de bois mis en container dont 85% sont incinérés." explique Bertrand Merckx, coordinateur chez Holy-Wood. 

36542_Holy_Wood_GR_1.jpg

La solution locale pour répondre au problèmre global, Holy-Wood la trouve donc en démantelant le mobilier qu’Emmaüs ne vend pas. Le bois récupéré est acheminé à Mons dans la menuiserie solidaire où il est destiné à la vente et à la création de meubles design.  

" C'est un peu de boulot quand même de partir de bois de récupération: il faut adapter le design en fonction de ce qu'on a et puis ça demande un certain tri..." poursuit Corentin Coppoy, menuisier. 

Ce vieux bois va donc renaître sous la forme d'une table design qui mélange les espèces. Une métamorphose qui a lieu dans cette menuiserie solidaire  super équipée, destinée aux professionnels mais aussi à tous ceux qui souhaiteraient apprendre lors d'ateliers participatifs. Ceux-ci devraient débuter dès le mois de mai.  

Holy_wood.jpg

C’est donc dans cet atelier partagé que l’économie circulaire trouve finalement tout son sens. Elle part de déchets pour recréer de la valeur en partageant conseils et savoir-faire …  

    

 

0 Commentaires
373 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
Back to top