Aller au contenu principal

Direct X

Vivre Ici

Mons Expo et l'Espace Magnum seront aménagés en centres de vaccination

Publié le 26 janvier 2021 à 17:26

Le gouvernement wallon a dévoilé la liste des centres de vaccination où le grand public pourra se rendre dans les prochaines semaines. Au total, il y aura 9 centres majeurs et 30 centres de proximité au sud du pays. Dans notre région, le Lotto Mons.expo ainsi que l'Espace Magnum de Colfontaine ont été retenus...

Hugo Schryers, gestionnaire du Lotto Mons Expo, met à disposition le bâtiment qui est modulable, sa superficie pouvant varier de 1 500 m² à 6 000 m². De quoi permettre la vaccination de maximum 75.000 personnes par mois. Le Lotto Mons Expo dispose de diverses infrastructures, de matériaux mais aussi du personnel nécessaire à la mise en place du centre de vaccination.

« Au plus tôt on peut commencer à vacciner, au mieux c’est, et au plus tôt on pourra reprendre nos activités » confie Hugo Schryers, gestionnaire de Lotto Mons Expo.

La date du début de la vaccination est encore incertaine, elle dépendra de la réserve de vaccins, mais également de la disponibilité du personnel. Le personnel pourrait travailler 10 heures par jour, à raison de 6 jours par semaine.

0_1.png

Autre endroit choisi pour les vaccinations est l’Espace Magnum à Colfontaine qui fera office de centre de proximité avec 2 lignes de vaccinations. Pour Luciano d’Antonio (PS), bourgmestre de Colfontaine, l’objectif est que tout le monde puisse y avoir accès.

« L’espace Magnum, situé près de l’Axiale, pourrait accueillir le grand public dans d’excellentes conditions. Nous disposons de 3 volumes de 800 m². L’objectif est que tout le monde puisse y avoir accès. Le parking contient plus de 100 places, mais également des places pour les personnes à mobilité réduite » ajoute le bourgmestre de la commune.

L’organisation et la gestion du centre seront laissées à l’appréciation des autorités et du médecin coordinateur. « Du personnel communal sera mis à disposition pour aider et les gardiens de la paix pourront diriger le parking. » poursuit Luciano D’Antonio.

La priorité sera donnée, dès la fin mars, aux personnes de plus de 65 ans qui seront convoquées pour un rendez-vous dans le centre le plus proche par courrier. Des centres itinérants seront également mis en place pour aller à la rencontre de ceux qui éprouvent des difficultés à se déplacer. Les arrêts doivent encore être fixés en concertation avec le gouverneur, notamment pour les communes les plus rurales.

0-1.png

Ferring.J - Gillet.M

0 Commentaires
269 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 20 février 2021
#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
#CLASSIQUE - du 19 décembre 2020
Back to top