Aller au contenu principal

Direct X

Mons - Affaire Mawda : la politique migratoire, un enjeu du procès

Publié le 23 novembre 2020 à 19:00 - Mis à jour le 23 novembre 2020 à 17:26

Le procès de l'affaire Mawda a attiré beaucoup de monde ce lundi matin devant le palais de justice de Mons qui a aussi du s'organiser pour maintenir les mesures de sécurité en période de COVID. De nombreux militants étaient présents tôt ce lundi pour demander que justice soit faite. Pour eux, ce procès est surtout celui de la politique menée en matière d'immigration.  

Le procès de l'affaire Mawda n'est pas seulement celui de trois hommes, c'est aussi celui du système mis en place en matière de politique migratoire en Belgique et, particulièrement, les opérations Medusa. 

"Toutes ces opérations, dont celle qui a causé la mort de Mawda, sont vraiment une chasse à l'homme sur nos autoroutes", s'indigne Freddy Mathieu, membre du groupe montois de soutien aux sans-papiers.  

Les militants qui manifestaient ce lundi matin en face du palais de justice de Mons, réclament surtout une commission d'enquête parlementaire. 

" Aujourd'hui, la responsabilité est dans les mains du parlement. C'est lui qui doit exercer un contrôle sur l'instruction, c'est important que les différents commanditaires puissent être entendus au parlement", poursuit Martin Vander Elst, membre du Comité Mawda Vérité et Justice. 

0 Commentaires
131 vues

#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
#CLASSIQUE - du 19 décembre 2020
#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
Back to top