Aller au contenu principal

Direct X

L'invité des Infos : Michael Rossi, directeur de la Famille d'accueil Odile Henri

Publié le 16 décembre 2020 à 17:52

La crise sanitaire a parfois des répercussions auxquelles on ne pense pas. Exemple avec les familles d’accueil. Placer un enfant de manière plus ou moins provisoire n'est pas toujours facile dans ce contexte de coronavirus, comme nous l'explique le directeur de la Famille d'accueil Odile Henri basée à Quaregnon. Leurs services ont été sollicités à 100% dès le début de cette crise, ce qui a demandé une certaine organisation. C'est aussi l'occasion de reparler de ce rôle de famille d'accueil. Un rôle qui est ouvert à tous les modèles familiaux, des célibataires aux couples de même sexe et qui a une grande importance dans la vie d'un enfant placé. C'est cet encadrement qui lui permettra de grandir dans un environnement stable, tout en gardant un lien avec ses parents, autant que possible. 

0 Commentaires
304 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
#CLASSIQUE - du 19 décembre 2020
#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
Back to top