Aller au contenu principal

Direct X

Lens - Un budget en équilibre qui ne convainc pas l'opposition !

Publié le 19 janvier 2021 à 08:56 - Mis à jour le 19 janvier 2021 à 09:04 mar 19/01/2021 - 08:56

Ce lundi soir, le budget 2021 de la Commune de Lens a été adopté lors du Conseil communal. La majorité a présenté un budget ordinaire en léger boni malgré cette année 2020 très particulière que nous venons de vivre. De leur côté, les 3 groupes d'opposition (PS, Ecolo+, Lens et Vous) ont voté contre ce budget.

« Un budget présenté à l'équilibre à l'ordinaire est une prouesse vu la situation actuelle ! » C'est en ces mots que s'est exprimé l'l'Echevin des Finances Thierry Lenfant (MDC) ce lundi lors de la présentation du budget 2021.

A Lens comme ailleurs, la crise du Covid est en effet passée par là et fait peser une certaine incertitude pour l'avenir. En 2020, le changement de directeur financier en fin d'année a également compliqué la confection de budget. Toutefois, à l'ordinaire, c'est donc un résultat bénéficiaire (939.518,93 euros) qui est présenté.

Pour Thierry Lenfant, l'avenir financier des communes se joue actuellement à d'autres niveaux de pouvoir.

« En raison de l’impact pratiquement immédiat pour l’avenir de nos communes, la problématique du financement de la Région wallonne doit être cernée avec beaucoup de précisions et selon une prospective suffisamment élaborée. Le défi majeur qui se pose à nous est la gestion de l’incertitude. Un instrument spécifique a été élaboré à cet effet par l’Union des Villes et Communes, à savoir la matrice des risques financiers. Mais pour être pleinement pertinente, cette matrice des risques financiers devrait intégrer les incertitudes émanant des autres niveaux de pouvoir » explique encore l'Echevin des Finances dans sa note de politique générale.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-01-19%20a%CC%80%2009.51.49_0.png

Avec la crise sanitaire, les communes peuvent emprunter sur 20 ans, à raison de 100 euros par habitant, pour des dépenses Covid. A Lens, cela signifierait 450 000 euros environ. Toutefois, le budget ordinaire a été bouclé sans recourir à cette possibilité, très largement utilisée dans d’autres communes (Mons par exemple). La commune a en effet opté pour l'utilisation d'une partie du fonds de réserve pour la réalisation d'investissements plutôt que d'opter sur de nouveaux emprunts.

 

2.279.770,65 euros de dépenses à l'extraordinaire 

Au niveau extraordinaire, parmi les investissements prévus, on pointera notamment le remplacement du matériel roulant de la commune, pour 200.000 €, dont un camion...de 28ans qui sera remplacé par un tracteur.

La réfection de l’Avenue Boeissières Thiennes à Lombise sera l'un gros chantier cette année pour un coût d' 1.000.000 € dont 500.000 € subsidiés.

Par ailleurs, de nombreux travaux dans les bâtiments communaux sont également prévus (rénovation de la maison sise rue des Ecoles, toitures du presbytère et rue Edgard Pierman, préparation de l'installation du CPAS dans les locaux communaux, travaux nécessaires dans les églises de Lombise et Cambron).

Au niveau des clubs sportif, 30.000euros sont prévus pour la révision complète du chauffage au CS Lens et 10.000euros ont également été inscrits pour l'étude du projet d'aménagement d'une nouvelle buvette, de vestiaires et d'un mur de One Wall pour le club de balle pelote de Montignies-Saint-Christophe.

Enfin des investissements sont également prévus pour améliorer les performances énergétiques des écoles de l'entité grâce aux subsides du programme UREBA.

 

L'opposition vote contre !

Du côté de l'opposition, on s'est montré plutôt critique par rapport à ce budget. Les 3 groupes d'opposition (PS, Ecolo+ et Lens&Vous) ont d'ailleurs voté contre le budget 2021.

« C'est un budget super inquiétant de part ses chiffres » s'exclame l'ancien Bourgmestre Ghislain Moyart, chef de groupe Lens et Vous. : « En 2ans, la majorité a diminué le boni, et cette année encore, elle fait passer 450.000 euros du fonds de réserve au budget ordinaire ! La majorité actuelle conduit la commune vers la faillite à cause d'un Echevin des Finances illusionniste qui n'est pas le sauveur mais le fossoyeur de la commune ! ».

 

MOYART_0.jpeg

 

Du côté du PS, le Chef de groupe Thomas Pierman se montre également plutôt inquiet : « Au vu du projet de budget qui nous a été présenté, il s'agit pour nous d'un budget de l'inquiétude et de l'incertitude ! » explique t-il.

« D'une part, pour financer la politique souhaitée, le collège va piocher dans ses réserves. De l'autre, en empruntant beaucoup, ce qui implique une augmentation de la charge de la dette et un impact sur les budgets futurs et à venir. On atteint un boni très léger à l'exercice propre et cela nous laisse très peu marge de manoeuvre pour l'avenir. Or, cette crise sanitaire va se faire ressentir en 2022. Pour nous, le collège devrait revoir sa copie pour prioriser ses projets et les phaser, ce qui permettrait une gestion plus prudente mais avec une vision à long terme et sans incidence sur la fiscalité ».

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-01-19%20a%CC%80%2009.41.23.png

 

De son côté Ecolo+ et sa cheffe de groupe Anne Van Nieuwenhove ont également voté contre le budget. Contrairement aux 2 autres groupes d'opposition, ils déplorent de leur côté un manque d'investissements :« Gouverner c'est prévoir ! On se demande donc pourquoi on retrouve si peu d' investissements au budget extraordinaire alors que les taux d'intérêt sont si bas?» commente la cheffe de file des Verts Lensois. Emprunter ou puiser dans ses réserves ? Un débat autour duquel les spécialistes discutent d'ailleurs régulièrement à l'échelle européenne. 

B9724153102Z.1_20200730171905_000%2BGLKGDQ3E3.1-0_0.jpg

A noter encore que le Conseil Communal était d'ailleurs filmé et diffusé en direct sur la page Facebook du groupe Ecolo+ qui en a fait une habitude et qui souhaiterait que la commune investisse dans une diffusion plus professionnelle pour un meilleur accès des citoyens au débat communal.

0 Commentaires
79 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 20 février 2021
#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
#CLASSIQUE - du 19 décembre 2020
Back to top