Aller au contenu principal

Direct X

Le sport est toujours là malgré le covid

Publié le 09 octobre 2020 à 16:55 - Mis à jour le 09 octobre 2020 à 17:07 ven 09/10/2020 - 16:55

Une fois n'est pas coutume le covid 19 aura eu raison de plusieurs matchs ce week-end dans notre région. La salle du GGBC Colfontaine a été fermée par la commune et donc tous les matchs des sénior(e)s et jeunes sont annulés jusque fin octobre. Par prévention, le RC Frameries a aussi décidé de reporter ses matchs séniors alors que des cas positifs ont été révélés à Saint-Luc Mons au volley. On ne vous parle pas encore du casse-tête des fédérations pour trouver des dates libres pour jouer ces matchs, mais ... Heureusement, on va encore pouvoir vous proposer un beau week-end sportif ce dimanche dans Atout Sports.

FOCUS%20_P3_OK.png
Focus sur la P3B ce dimanche dans Atout Sports!

Wasmes – Hensies : le match à ne pas louper en P3B

La P3B aura la part belle dans notre émission ce dimanche. Wasmes-Hensies, c'est le match entre deux gros favoris de cette série. Un choc entre deux formations très ambitieuses. « C'est les 100 ans du club cette année et l'objectif est clairement de fêter ça par une montée en P2 » nous confie Dimitri Curaba, coach du RSC Wasmes. « La série sera relevée mais Hensies est clairement notre concurrent direct. Nous restons sur un 9/9 et mon groupe est au complet. Je suis donc confiant avant ce match! » poursuit le mentor wasmois. « C'est déjà un tournant dans la saison » surencherit Jérémy Konarski, son homologue du côté de l'US Hensies. « Nous avons perdu nos premiers points le week-end dernier contre une belle équipe d'Horrues. Ici, nous tenterons de garder notre place de leader avec un beau résultat en déplacement à Wasmes ». Je pense que les termes "match à 6 points" pour définir cette rencontre sont d'ores et déjà bien choisi. Une P3B où évolueront également l'AS Ghlin, le CS Lens, l'AEDEC Hyon et l'équipe B du FC Flénu B. Nous parlerons donc plus longuement de cette P3B avec nos invités en plateau : le capitaine ghlinois, Arnaud Pitout ainsi que le défenseur hyonnais, Maxime Baudelet. On ne manquera de suivre également à distance la P2B avec un intéressant FC Flénu – RSC Pâturages alors que le RLC Hornu reçoit Ransart en P1.

1ère victoire en vue pour le Symphorinois ?

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-10-09%20a%CC%80%2017.16.00.png
De nouvelles images de joie au Stade Tondreau ce week-end ?

Quelques étages plus haut, Saint-Symphorien est toujours à la recherche de sa première victoire de la saison en D3 ACFF. « Ce n'est clairement pas le début de saison espéré » souffle le coach Pascal Buntinx. « On reste sur un bilan de 1/9 mais je sens que l'équipe commence à se mettre en place. L'envie est de retour et le bloc équipe se crée » indique le T1 des Chiconniers. En face, ce sera un peu l'inconnue car le PAC Buzet n'a joué qu'une seule rencontre depuis le début de la saison à cause du coronavirus (ndlr: suite à des cas du côté de l'Entité Manageoise). Le Symphorinois prendra-t-il les 3 points ce week-end ? Réponse samedi soir. Pour nos autres équipe à cet échelon, la Renaissance Mons 44 se déplace du côté de Namur alors que l'USGTH jouera son 5e tour de Croky Cup ce dimanche à 16h. Un déplacement à Heur-Tongeren, pensionnaire de D2 ACFF. L'objectif sera simple : tenter de se qualifier pour poursuivre la belle aventure en coupe et tirer un gros poisson au prochain tour.

Nouveau cycle au RC Mons

Les « Charbons et Or » de Frameries ont décidé de postposer leurs rencontres séniors mais il y aura tout de même du rugby à se mettre sous la dent ce dimanche. Le RC Mons recevra le RC Namur pour son premier match de l'exercice 2020-2021. Un retour à la compétition après une préparation très compliquée. « Quelques joueurs de mon effectif ont été touchés par le covid durant la préparation » précise le nouveau coach Philippe Lalli. « On a donc été par deux fois en quarantaine de 15 jours. Ce n'est pas simple surtout que j'arrive à la tête de l'équipe et qu'il y a pas mal de nouveaux joueurs » explique l'entraîneur du Cramonciau. Le RC Namur, montant de D3, semble à la portée des montois ce week-end. Une victoire leur permettrait de bien débuter ce nouvel exercice et ce nouveau cycle avec Philippe Lalli.

32840_RCMons_Namur_LGX2.png
Le RC Mons avait validé son maintien en D2 en mai 2019 contre ... le RC Namur

Ce dimanche, nos caméras retourneront également au bord des terrains de volley. En Promotion A chez les dames notamment. Le DCA Saint-Ghislain de Loïc Van de Pontseele va recevoir Tchalou 4 et l'objectif est clair pour l'ancien joueur pro : « On veut monter en Nationale 3 au bout de la saison ! ». Il poursuit : « nous ne sommes pas passé loin l'année dernière en terminant 3e à l'arrêt du championnat. Nous aurions du monter mais la fédération en a décidé autrement. Nous avons gardé les bases de la saison dernière en y ajoutant quelques bons éléments ». L'équipe sera privée de sa recrue phare Julie Leroy (35 ans et ancienne joueuse de N1), blessée au tendon d'Achille durant la préparation. Elle occupera le poste de T2 jusqu'en fin de saison pour encadrer les jeunes mais Loïc Van de Pontseele se méfie des carolos ce dimanche. « On ne sait jamais sur quel type d'équipe on va tomber » indique le coach saint-ghislainois. « Tchalou possède plusieurs équipes de divisions supérieures. Des joueuses plus expérimentées et plus fortes peuvent donc descendre de catégorie. Cela fausse le championnat et on ne sait pas à quoi s'attendre ce dimanche ».

Pas de pression au BCO Saint-Ghislain

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202020-10-09%20a%CC%80%2017.24.52.png
Olivier Detrain : "On sort d'une bonne prestation contre un des favoris de P2, la JS Stambruges"

Après une défaite inaugurale face à un favori de la P2B, la JS Stambruges, le BCO Saint-Ghislain jouera son premier match de la saison à domicile. Un match face au BC Fraternité que les saint-ghislainois joueront sans pression. « Nous sortons d'une bonne prestation face à Stambruges » explique le coach des Oursons, Olivier Detrain. « Nous avons eu une période de relâchement dans le 3e quart-temps mais la pièce aurait pu tomber de n'importe quel côté. Les automatismes sont déjà là malgré une préparation compliquée » poursuit le coach du BCO. Mais pour ce qui est des objectifs, Olivier Detrain temporise : « On ne se fixe pas de réel objectif et on verra bien au fil de la saison. Certes, l'an dernier nous étions 2e à l'arrêt du championnat mais on ne se met pas la pression de finir dans le top 3»

Beaucoup de choses à suivre et à garder à l'oeil ce week-end. On ne manquera pas de rappeler aussi aux fans de course à pied que le Grand Prix de Dour se déroulera ce dimanche matin à 9h au départ de Dour Sports. Bref, le sport est définitivement de retour et on espère que ce sera encore pour de longs week-ends.

0 Commentaires
75 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 17 octobre 2020
#CLASSIQUE - du 19 septembre 2020
Back to top