Aller au contenu principal

Direct X

Le semi-marathon de Mons de retour!

Publié le 11 octobre 2021 à 12:18

Après un an et demi d'absence, le semi marathon de Mons faisait son retour ce dimanche dans les rues de la cité du Doudou. En tout 3200 participants s'étaient inscrits dans les différentes disciplines. Les vainqueurs tant côté homme que côté femme sont des habitués des courses de fond ou du triathlon.

Les départs s'enchaînent sur la grand place de Mons pour le retour du semi-marathon. Une course qui en cache d'autres puisque plusieurs distances sont proposées aux amateurs de marche et de jogging. Mais ce sont évidemment les 21 kilomètres qui attirent tous les regards et les inscriptions. Plus de 1800 cette fois, une première dans la jeune histoire de cette course. Les pronostics tant chez les hommes que chez les femmes n'étaient pas très ouverts

« Le grand favori, c'est Abdelhadi El Hachimi, un marathonien, qui était à deux doigts de participer aux JO en 2016. Chez les hommes, il va peut-être faire 1h07 et chez les dames c'est Alexandra Tondeur, la championne de triathlon 2019 ITU, qui vise un chrono d'1h19 ».

A un rythme bien cadencé, coureurs et coureuses ont donc enchaînés les reliefs et mangé les pavés montois, avec quelques surprises sur le parcours. A l'arrivée les pronostics ont été respectés. El Hachimi termine en 1h 08 28

« Le parcours et un peu difficile un peu vallonné mais on a pas le choix ; Je suis content parce que ce n'est que ma troisième course après le Covid » explique Abdelhadi El Hachimi.

Chez les dames, Alexandra Tondeur s'impose en 1h19 et 29 secondes, une minute de mieux que lors de sa première participation. Mais au-delà de la course, c'est l'ambiance retrouvée qui a séduit la championne.

AVC-TMB-064796_tondeur.jpg

« On a l'impression de revivre en fait parce que pendant deux ans on a vu personne. On a pas pu partager notre passion alors qu'ici on a pu. Ce n'est que du bonheur ! » insiste Alexandra Tondeur

Chez les messieurs, le double vainqueur des éditions 2018 et 2019 termine troisième. Il faut dire que la concurrence était rude.

« Quand j'ai vu Abdel et Lahcen (El Matougui) que je connais bien sur la ligne de départ, je sais qu'ils sont forts ! Il y a moyen sur un jour de faire une perf mais aujourd'hui, ils étaient vraiment bien. On a fait des supers chronos ! » souligne Benoît Haegeman.

Le premier régional c'est Cédric Blouse, qui s'entraîne à Dour Sports.

AVC-TMB-064796_blouse.jpg

« J'étais venu la première fois avant les 20 kilomètres de Bruxelles, je l'avais fait en entraînement. Ici, je visais le podium, je n'étais pas loin ! »

Tous et toutes attendent maintenant la prochaine édition de cette course, une course qui il faut le rappeler se fait pour la bonne cause, en soutien du Télévie.

0 Commentaires
645 vues

Sur le même sujet


Back to top