Aller au contenu principal

A l'Atelier 47B, l'art-thérapie aide les étudiants à gérer le stress

Publié le 08 décembre 2021 à 20:40

Le stress et l’anxiété sont des sentiments que beaucoup d’étudiants ressentent durant cette crise sanitaire. Et l’art peut-être un moyen de les surmonter. Comme, lors de l’atelier que le Pôle hainuyer organise, pour les étudiants de la région. Cette activité proposée par l’Atelier 47B est gratuite. Nous nous y sommes rendus. 

Crayons, papiers, peintures… Sont autant d’armes qui peuvent être utiles aux étudiants qui souffrent de stress ou d’anxiété. Et cela fait du bien à Marie, une étudiante venue à l’atelier pour décharger toutes ces émotions négatives.

"Cela me détend. Et en plus, ça me permet de penser à autre chose que les cours." 

AVC-TMB-066084marie.jpg

 

Mais elle n’est pas la seule dans le cas, près d’un étudiant sur deux est concerné par des crises d’angoisse ou autres problèmes d’ordre psychologique. Ici, les étudiants sont amenés à créer un carnet de production, sans jugement. Marie Baudeau est art-thérapeute et encadre les jeunes : 

"On va utiliser trois langages : le collage, l'écriture créative et le dessin, dans un carnet à page blanche. Ils peuvent y mettre ce qu'ils veulent, prendre du recul sur des situations. Le but n'est pas que cela soit beau ou très artistique. Le but c'est qu'ils se recentrent sur eux et prennent du temps pour eux."

AVC-TMB-066084th.jpg

 

Les cours à distance et une vie sociale entre parenthèses à la suite des différentes restrictions, ne permettent pas aux jeunes de se changer les idées. Ici, l’art permet de se recentrer sur soi et de s’évader. Pour Marie Baudeau, l'art-thérapie permet aux jeunes de voir où ils en sont dans leur vie : 

"Ils prennent une pause pour eux et pensent vraiment à ce qu'ils veulent dans la vie, quelles sont leurs valeurs. L'activité leur permet de mettre sur pause." 

Les différentes activités sont organisées à Mons mais aussi à Charleroi, à Ath et Leuze par le Pôle hainuyer, qui a voulu réagir face aux problèmes des étudiants.

"On a eu beaucoup de demandes de la part des étudiants. On a mis en place douze activités différentes, gratuites, pour gérer le stress, l'anxiété. Mais aussi sur les assuétudes et la confiance en soi."  Nous explique Romain Montero, coordinateur du Pôle hainuyer. 

AVC-TMB-066084coo.jpg

 

Si vous êtes concernés par ces problèmes d’isolement et/ou d’anxiété, rendez-vous sur le site du Pôle hainuyer https://www.polehainuyer.be/. Seulement 34% des étudiants concernés se dirigent vers un professionnel de la santé mentale. 

0 Commentaires
136 vues

Sur le même sujet


Back to top