Aller au contenu principal

Vivre Ici

La cavalcade de Quiévrain de retour!

Publié le 04 avril 2022 à 11:50

Après deux ans d'absence, la cavalcade de Quiévrain a envahi les rues de la cité frontalière ce dimanche après-midi. Pour l'occasion, une quinzaine de groupes folkloriques étaient réunis : des sociétés locales comme les Gilles ou les Moines de Saint-Bernardin, mais aussi des groupes venus des communes voisines. 

15 h place de la gare à Quiévrain en ce dimanche ensoleillé. Les différents groupes qui animent la cavalcade de Quiévrain finalisent leurs préparatifs. Ce moment, ils l'attendaient tous, spectateurs compris. 
« Ca fait deux ans qu'on attend pour refaire la fête. On peut y aller et le temps est là ! C'est magnifique pour tout le groupe et les gens d'Audregnies » souligne Yves Wantiez, membre du groupe Sister Act.

AVC-TMB-068620_sister.jpg
«  Ca fait du bien, on attendait ça depuis longtemps ! On a commencé à 5h du matin et on n'a pas perdu la main. Ca ne se perd jamais, on a ça dans le sang », souligne Thomas Guillemant, Président des Gilles Les p'tits Quinquins. 

Dans le sang et pourtant dans certains groupes, il a fallu remobiliser les participants après une absence longue de deux ans. 
« On a eu du mal car on a tous perdu quelqu'un. Mais il y a un petit noyau qui a la pêche et qui a envie de reprendre, donc on est reparti » indique David Naisy, Président des Canailloux, un groupe folklorique élougeois. 

Pour les Moines de Saint Bernardin, la démobilisation n'a pas eu lieu. Ce groupe folklorique emblématique de la cavalcade fête cette année ses 40 ans d'existence.  Une occasion supplémentaire de faire la fête et de danser comme il se doit.
«  40 ans ? C'est une année de plus de rire, boire et chanter. Ca a manqué à tout le monde. On va se rattraper aujourd'hui, on va faire trois ans en un ! » sourit Jean Platteau, Président de la Confrérie des Moines de Saint Bernardin.

AVC-TMB-068620_gilles.jpg

Les enfants eux aussi attendaient cette cavalcade avec impatience. Pour certains c'était une première, pour d'autres l'organisation est déjà bien rodée. 
« C'est la première fois que je viens ici, c'est cool ! On va défiler et danser »
« Les confettis, ce sont les garçons qui s'en occupent. Nous, on va danser et suivre le mouvement » indique Maïlie du groupe Les fées ailées. 

Pour certains petits gilles, la cavalcade 2022 restera gravée dans leur mémoire. Les premiers claquements de sabots et jets d'orange, plus ou moins conventionnels, ça ne s'oublie pas !  

0 Commentaires
1600 vues

Sur le même sujet


Back to top