Aller au contenu principal

La Caravane du rire à Harmignies !

Publié le 25 juillet 2022 à 21:22

Elle voyage de village en village et ce week-end, elle s'est arrêtée à Harmignies. La Caravane du rire s'est déployée pour devenir, le temps d'une après-midi, la scène de trois humoristes : le québécois Dan Gagnon, la montoise Laetitia Mampaka et le louviérois Freddy Tougaux, qui connait bien la région.

"On était venus ici, il y a un an, faire un "Micro-Terroir" avec mon copain Antonio donc on connaissait un petit peu le lieu, on avait déjà croisé des personnes. Et on est dans notre zone aussi. Moi je suis louviérois. La Louvière, Charleroi et Mons, c'est le même bassin houiller, avec un peu la même mentalité. Donc on joue dans le jardin. La preuve, j'ai mis mon chapeau de jardinier." Freddy Tougaux, humoriste

400 personnes avaient fait le déplacement pour assister au spectacle de Freddy Tougaux. Les spectateurs étaient aussi très nombreux aux deux autres spectacles. Ils sont tous repartis ravis de leur après-midi.

"Je suis venu voir Freddy Tougaux parce que j'avais envie de le voir depuis longtemps, en vrai. Parce qu'on le voit à la télé, on le voit un peu partout et, ici, j'avais l'occasion de le voir tout près."

"Il était vraiment drôle je trouve. C'est avec ses chansons qu'il m'a beaucoup fait rire."

"J'attendais ce moment avec impatience parce que je l'apprécie beaucoup pour son humour. C'est vrai que parfois c'est un peu décalé mais c'est bien fait."

"Mon spectacle préféré était celui de Laetitia Mampaka parce qu'à la base elle est oratrice et donc c'était chouette aussi de voir un peu la "reine de l'éloquence" se lancer dans un exercice d'humour. Ça changeait vraiment de ce qu'on peut voir d'habitude."

Les spectateurs ont été conquis par les différents humoristes mais aussi aussi par le cadre, assez différent des salles de spectacles habituelles. Un cadre qui a aussi plu aux artistes.

"Le public doit rester concentré, les rires s'envolent mais on voit plus leurs visages, on voit plus leurs réactions et je crois que c'est du coup plus intimiste aussi, parce qu'on est vraiment proche d'eux et on les voit avant, on les voit après beaucoup plus rapidement. J'aime beaucoup le concept et les gens qui viennent ici, je crois, ont vraiment l'envie de rire fortement et ça s'entend." Laetitia Mampaka, humoriste

"Le fait d'être à l'extérieur comme ça, sous un marronnier, c'est vraiment très très plaisant. C'est hors norme. Et en plus, c'est gratuit !" 

Les spectacles sont effectivement gratuits, offerts par les communes. Le concept de caravane a été créé en 2020, en plein covid, pour permettre aux gens de s'évader et aux artistes de se produire, malgré les restrictions sanitaires.

"On a beaucoup travaillé avec les communes pour savoir où on allait faire ce genre de spectacles. Souvent, c'était des parcs mais ici, si vous regardez, c'est pas vraiment un parc. On est en plein milieu d'un petit village, sur une aire de pelouse avec un grand arbre. L'objectif c'était aussi de trouver des endroits insolites et des petits villages où il n'y a pas forcément des spectacles assez souvent, puisque la plupart du temps c'est dans les grandes villes qu'on a ce genre de spectacles." Mirella Cisternino, membre de l'organisation de la Caravane du rire

Le concept de caravane se décline aussi pour d'autres thèmes : la comédie, la musique classique, le jazz et la chanson. La Caravane du jazz s'arrêtera à Saint-Denis le 15 aout. Les places sont gratuites. Pour en profiter, il suffit de s'inscrire.

0 Commentaires
183 vues

Sur le même sujet


Back to top