Aller au contenu principal

Direct X

Frameries - Les travaux d'assainissement du site Probeldhom ont débuté

Publié le 26 mai 2021 à 15:55

Les travaux d'assainissement des sols sur le site Probeldhom à Frameries ont commencé la semaine dernière. Le site qui s'étend sur 4 hectares est dépollué par la Spaque et l'objectif est d'y créer une zone d'activité économique. 

Au début du 20e siècle, l'ancien charbonnage du site de Genly était présent sur les lieux. Une cokerie est ensuite arrivée mais depuis les années 1940, le site Probeldhom n'est qu'une vaste friche et la dépollution des lieux a débuté depuis une semaine.

"Nous avons commencé les travaux de réhabilitation du site Probeldhom" explique Caroline Charlier, responsable communication de la Spaque. "Nous sommes en train d'excaver les tâches de pollution. On évacue ensuite les terres polluées en centre de traitement. Sur la moitié ouest du site, on réalise également une sécurisation géotechnique. C'est-à-dire que l'on déconstruit toutes les anciennes structures enterrées"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-05-26%20a%CC%80%2016.06.44.png
C. Charlier : "Nous avons réalisé des investigations sur le site en 208 et plusieurs métaux lourds ont été trouvés"

 

Une dépollution pour que la commune de Frameries crée à terme une nouvelle zone d'activité économique. Mais le projet de réhabilitation n'est pas simple car le sol est contaminé de plusieurs métaux lourds.

"En 2018, nous avons réalisé des investigations des les sols du site" précise Caroline Charlier. "On a découvert que dans les terres se trouvaient des métaux lourds, des hydrocarbures aromatiques polycyliques et monocycliques ainsi que des huiles minérales et des PCB. Nous sommes donc en train de les excaver et de les évacuer du site"

 

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-05-26%20a%CC%80%2016.06.53.png
Le site à dépolluer s'étend sur quatre hectares

 

Concrètement, le site s’étend sur quatre hectares. Il est délimité à l’ouest par la ligne de chemin de fer "Bruxelles– Quévy", au nord par la rue du Chemin vert, à l’est par la rue Bois Bourdon et au sud par le Hall de maintenance des services communaux et par des entreprises voisines. Une implantation logique qui a pour but de renforcer l'attractivité de la zone. Le projet financé par les Fonds Feder européens et la Wallonie prendra plusieurs années mais la date de fin de chantier n'est pas encore connue.

0 Commentaires
134 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 18 septembre 2021
#CLASSIQUE - du 19 juin 2021
#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
Back to top