Aller au contenu principal

Direct X

Frameries - 13 nouveaux commerces dans le centre ville

Publié le 17 février 2021 à 16:50

Si le confinement a durement touché le secteur commercial, il n’a pas non plus empêché les projets de se lancer. A Frameries, 13 nouveaux commerces ont ouvert cette année dans le centre-ville. Des aventures qui sont nées, pour certaines, en réaction à la crise du COVID…    

Frameries_1-1.png

André Bultiau a ouvert sa confiserie suite à la crise du COVID. Ce gérant d’une entreprise de vente à domicile a été contraint d’arrêter son activité puisqu’il n’y avait plus de rendez-vous à l’agenda. 

"On fixait nos rendez-vous dans les salons d'exposition. Or, malheureusement, depuis mars dernier, les salons sont annulés ce qui a causé la fin des rendez-vous. J'ai donc du arrêter cette activité. Je me suis donc lancé dans autre chose en attendant que la situation revienne à la normale. Plutôt que de rester les bras croisés, j'ai choisi le domaine de la confiserie", nous confie André Bultiau.

Gaufres et glaces artisanales, bonbons et bubble tea: voilà ce qu’on peut trouver dans cette confiserie qui a ouvert en novembre dernier pour rebondir face à la crise. Ce projet né au coeur de la crise n’est pas le seul. Un peu plus loin dans le centre, on découvre Vélos solidaires…

Frameries_1-2.png

 

" Nous proposons deux services: vente et réparation. On récupère ici les vieux vélos destinés à la déchetterie, on les remet à neuf et on les revend à un prix très abordable: 25 euros pour un vélo enfant, 50 euros pour un vélo adulte", souligne Pelegrino Di Zenzo, administrateur de l'asbl "Citoyens solidaires"  

Travaillant avec des articles 60, l’asbl Citoyens solidaires veut également, à terme, étendre son activité de réparation de vélos hors des murs du magasins grâce au service d'un camion ambulant qui sillonnerait les différents villages de la région.

Frameries_1-3.png

Le confinement n’a donc pas empêché les projets de se lancer! A vrai dire 13 nouveaux commerces ont ouvert leurs portes en 2020 dans le centre-ville de Frameries, ce qui tend à diminuer le nombre de cellules vides. 

"On est donc à 91% de cellules occupées dans le centre ville de Frameries. Sur 138 cellules commerciales, 13 restent vides." précise Jean-Marc Dupont, bourgmestre de Frameries.

Ce qui revient à un taux de 9,5% de cellules vides. Un chiffre plutôt encourageant pour la commune qui se réfère à la moyenne wallonne. D’après l’Association du Management de Centre Ville (AMCV), celle-ci affiche un taux de 20,5% de cellules vides. A ce propos, le bourgmestre framerisois aussi à rappeler les différents outils mis en place pour soutenir le développement commercial: 

"Il y a la maternité commerciale (Frameries était pionnière pour ce genre de projet), le soutien de l’Agence pour le Développement Local (qui aide notamment les commerces dans la transition numérique), nous avons voté la taxe sur les grands parkings périphériques et le produit de cette taxe sera réinjecté au bénéfice d'un nouveau fonds d’impulsion visant à aider les nouvelles implantations commerciales.

 

  

 

0 Commentaires
79 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 20 février 2021
#CLASSIQUE - du 16 janvier 2021
#CLASSIQUE - du 19 décembre 2020
Back to top