Aller au contenu principal

Direct X

Entre école et école à la maison, il faut jongler!

Publié le 16 novembre 2020 à 20:00 - Mis à jour le 16 novembre 2020 à 15:51

Vous le savez, les élèves du primaire et du secondaire ont repris le chemin de l'école en code rouge. En secondaire, à partir de la troisième, cela signifie des cours donnés à la fois à distance et à l'école. Une gymnastique pour les enseignants et les élèves! Ce matin, nous avons jonglé entre maison et école avec une enseignante de l'Institut Saint-Joseph à Saint-Ghislain. Regardez! 

Anne-Sophie Cardinal enseigne les sciences sociales et la religion à l'Institut Saint-Joseph à Saint-Ghislain. Ce lundi, une nouvelle vie de professeur commence. Il faudra désormais jongler entre école à l'école et école à la maison. Pour cela, une nouvelle plate-forme d'enseignement est utilisée. Ses vacances, Anne-Sophie les a passées à tester l'outil informatique pour y placer ses cours, créer des groupes d'élèves, mettre en ligne les journaux de classe,... Bref, tout cela a demandé du temps et de l'énergie! 

Une journée type

Ce lundi, Anne-Sophie commence à 10h. Une heure virtuelle où elle vérifie que le cours de ses élèves de 5è année sont bien accessibles. Pour l'instant, pas de visio-conférence. Les élèves recevront seulement leurs accès à la plate-forme numérique. Ils découvriront leurs devoirs à faire et pourront poser des questions quand par exemple le lendemain ils verront leur professeur. A Saint- Jospeh, on a choisi l'enseignement un jour sur deux.

Il est 10h45h. Il est temps pour Anne-Sophie de boucler son cartable. Direction l'école "en vrai" pour retrouver des élèves de 7è année , puériculture. Tous sont heureux de ces retrouvailles, d'autant que certains sortent de quelques semaines de stages et de deux semaines de congé. C'est un soulagement pour tout le monde. "Ca fait du bien de sortir de la maison" avoue une élève. Pour Anne-Sophie, l'enseignement se doit d'abord d'être vécu avec les élèves. L'écran ne remplace pas la présence physique.

Une organisation à acquérir

Après quelques mots d'explication sur la nouvelle manière de fonctionner, enseignants et élèves sont prêts pour ce nouveau départ. "J'avais quelques appréhensions, concède Noémie, mais je suis rassurée." "Je viendrai à l'école un jour sur deux, comme on nous le demande. A la maison, j'organiserai ma journée suivant les heures de cours habituelles, comme si j'étais à l'école", promet Anaïs. Les élèves semblent motivés pour cette nouvelle organisation. La direction de l'Institut Saint-Joseph a choisi l'école un jour sur deux pour éviter au maximum le décrochage. Un enjeu de taille pour ce nouveau départ dans l'enseignement secondaire!

0 Commentaires
1130 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 21 novembre 2020
#CLASSIQUE - du 17 octobre 2020
#CLASSIQUE - du 19 septembre 2020
Back to top