Aller au contenu principal

Direct X

Des examens presque comme avant dans le supérieur

Publié le 10 janvier 2022 à 15:23

Dans la plupart des universités et hautes écoles, c'est aujourd'hui que la session d'examens de janvier a débuté. Une session presque normale, en présentiel en tout cas. A la Haute Ecole en Hainaut à Mons, certaines règles ont été prises pour garantir la sécurité sanitaire, tout comme pour rassurer les étudiants qui ne pourraient pas présenter leurs examens à la date voulue.

Ca réfléchit ferme sur les bancs de cette école d'ingénieurs à Mons. La session d'examens a débuté ce lundi et durera trois semaines. Pour ce retour aux examens en présentiel , plusieurs mesures ont été prises pour se prémunir des aléas dus au coronavirus.

« On a prévu des examens en présentiel mais à des heures différentes pour qu'il n'y ait pas trop d'étudiants en même temps dans les couloirs et dans l'école. Il y a aussi les messures habituelles, aération, etc... On a aussi prévu pour les quarantaines, un jour de récupération, qui sera peut-être augmenté, pour les étudiants qui n'ont pas pu présenter leurs examens », explique Dominique Deckers, Directeur du Département Sciences et Technologies de la Haute Ecole en Hainaut.

AVC-TMB-066561_banc.jpg

L'école a d'ailleurs mis en place une adresse mail pour que les étudiants puissent signaler leur absence à cause d'une quarantaine par exemple. Pour ce premier jour d'examen oral, ce professeur a fait ses comptes....

« On essaie de s'adapter en fonction des conditions et en fonction des absences et présences d'étudiants. Pour ce premier jour, sur vingt étudiant, un seul est absent pour raison Covid », ajoute Bruno Froment, Chargé de cours.

Dans le couloir, ces étudiants attendent leur tour pour l'oral ou viennent juste de le terminer. Le stresse passé, ils saluent le retour des examens en présentiel, comme ils ont pu les connaître au début de leur cursus.

« A part le port du masque, ici on vient d'avoir examen oral, ça se passe comme ça s'est toujours passé, à part le masque mais on commence à être habitué. Ce n'est pas un souci », précise Cyril Patinet, étudiant en dernière année.

« Moi, personnellement, je préfère les examens en présentiel. On a voulu faire des études avec ces conditions-là, c'est mieux que ces conditions soient là », ajoute Florian Gilmont, un autre étudiant.

AVC-TMB-066561_tabl.jpg

Les professeurs sont également favorables aux examens en face à face.

« Tant pour le prof que pour l'élève, c'est mieux que c'être en distanciel. Il y a un dialogue qui peut s'installer plus facilement. On peut aussi remettre l'étudiant sur la bonne piste s'il est en difficulté. On en revient aux modalités d'avant Covid » se réjouit Bruno Fromont.

Des modalités d'avant Covid que tous espèrent voir perdurer pour retrouver l'année durant des conditions de travail et d'études plus habituelles.

0 Commentaires
301 vues

Sur le même sujet


Back to top