Aller au contenu principal

Direct X

Covid-19 - L'incompréhension des clubs face à la fermeture des buvettes

Publié le 13 octobre 2020 à 07:18 - Mis à jour le 12 octobre 2020 à 10:21

L'annonce est survenue vendredi soir dans un communiqué du Gouverneur de la Province de Hainaut. Tommy Leclercq y annonçait de nouvelles mesures pour lutter contre l'augmentation des cas Covid-19. Ce week-end, les buvettes et caféterias sont donc restées fermées. Une grande première qui suscite pas mal d'incompréhension dans nos différents clubs sportifs. 

"Nous avons compris les mesures, mais je ne pense pas que le problème était dans les buvettes ! ". Les mots du trésorier du RSC Wasmes résument un peu le sentiment qui règne aujourd'hui au sein du monde sportif de notre région. Privés de recettes, mais avec des dépenses identiques (électricité, eau, arbitres...), les clubs tirent la sonnette d'alarme, d'autant que la situation était déjà compliquée financièrement depuis la fin du confinement. 

 

L'AISF au créneau

Ce week-end, l'AISF est d'ailleurs montée au créneau. L'association interfédérale du sport francophone publie dans un communiqué.

"Ni le grand public, ni les représentants du secteur que sont l’AISF et l’AES, ni les fédérations sportives n’ont été informés de données quant à la transmission du virus dans le cadre sportif. Nous demandons un travail de transparence des autorités sur les chiffres qui seraient en leur possession. Il paraît surprenant que la propagation du virus soit plus forte dans les buvettes et cafétérias « sportives » que dans d’autres bars et cafés ou dans les buvettes d’autres secteurs associatifs. La stigmatisation du secteur sportif ne semble reposer sur aucune donnée objective."

Pour l'AISF, il faut à présent venir en aide au secteur sous peine de voir certaines structures disparaître purement et simplement. 

 

Les championnats arrêtés 

Si les buvettes étaient fermées dès ce week-end (même si certains ont prétexté ne pas avoir été informés pour rester ouvert), le sport n'était pas à l'arrêt. En football, les matchs se sont déroulés normalement tout ce week-end, chez les jeunes, en Nationales et en Provinciales. L'ACFF doit encore prendre une décision (une AG est prévue ce mardi soir) pour la situation des compétitions mais un arrêt jusqu'au 30 novembre est pour l'instant évoqué de manière officieuse, même si dans les colonnes de Sud Presse, David Delférière, président de l'ACFF déclare ce matin: "Nous tentons de faire annuler cette injonction des gouverneurs (dont j’ai seulement reçu, pour certains, une notification officielle dimanche après-midi, pendant les matches ), qui est à nos yeux une mauvaise décision. Et difficilement compréhensible. »

En basket, une réunion s'est tenue samedi à l'AWBB qui a pris la décision de suspendre les compétitions dès ce week-end, et jusqu'au 15 octobre inclus. Mais les matchs ont également été remis en volley-ball pour les équipes provinciales, et en tennis de table notamment. Les différentes fédérations vont à présent devoir se positionner à plus long terme, mais une chose est sure, cette saison sera à nouveau marquée sur le signe du Covid. 

 

 

 

0 Commentaires
963 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 17 octobre 2020
#CLASSIQUE - du 19 septembre 2020
Back to top