Aller au contenu principal

Direct X

Boussu - L'ancien site de Vedette revit et bientôt la Machine à feu!

Publié le 29 avril 2021 à 16:51

L'ancien site minier de Vedette à Boussu-Bois connaît une nouvelle vie! La société Green 4 Seasons est en train d'y implanter 20.000 panneaux photovoltaïques sur une partie des 13 hectares qu'elle y a achetés. Ce n'est pas le seul projet qu'elle compte développer dans la région puisqu'une enquête publique est en cours à Dour.

Depuis 2006 et la chute de sa cheminée, le site de l'ancien bassin à schlam du charbonnage de Vedette à Boussu bois était laissé à l'abandon. On y a un temps évoqué l'installation d'un karting électrique, finalement ce sont des panneaux photovoltaïques qui occupent une partie du site de 13 hectares, racheté par la société Green 4 Seasons pour la somme de 273.000 euros.

«  Moins de 50 % du site, c'est-à-dire plus ou moins 6 hectares vont être utilisés pour les panneaux solaires. Pourquoi ce site ? Il était plus ou moins abandonné et inutilisé, l'idée c'ets de revaloriser le site avec une production qui correspond aux enjeux de demain qui sera utilisée pour la collectivité » explique Vincent Vanderveken, consultant et développeur de projet.

Cette utilisation devra encore attendre un peu puisque ce n'est qu'à l'automne que l'installation sera fonctionnelle. Le stade de football des Francs borains, tout proche, y sera directement raccordé. La piscine devait l'être mais a fermé entre temps. A terme, les citoyens devraient aussi pouvoir bénéficier de l'installation, via une communauté d'énergies renouvelables. Il faut néanmoins encore lever des freins législatifs.

« Cet aspect de communauté d'énergies renouvelables dépend d'une législation européenne et puis régionale. Elle permet aux citoyens locaux de s'approvisionner via une structure comme une coopérative avec de l'énergie produite localement, moins chère et 100% renouvelable mais là on attend que le gouvernement wallon décrive dans des arrêtés très précis comment on va fonctionner finalement » souligne Vincent Vanderveken

L'ancien site de Vedette ne deviendra pas qu'un champ de panneaux photovoltaïques. Plus de la moitié des lieux seront laissé à la nature, avec des aménagements en faveur de la biodiversité.

« Il y aura des mares, des zones ensablées ou en créer, on va replanter des haies entomophiles (favorables aux insectes) ou des arbres fruitiers et laisser la nature revivre », décrit le consultant.

Une même politique est au coeur d'un autre projet qui devrait voir le jour à Dour sur le site de la Machine à Feu.

36636_panneaux_solaires_SDT.jpg

« Trois zones ont été définies dans le projet : le projet photovoltaïque mais aussi une piste d'athlétisme qui permettra à Dour Sports d'avoir une piste de 400 m pour pouvoir organiser des compétitions. Enfin, le projet implique une zone naturelle avec des mares et une partie de terrain axée sur la biodiversité » souligne Carlo Di Antonio, Bourgmestre de Dour .

Un hectare sera réservé à la partie piste d'athlétisme et un hectare et demi pour la partie naturelle. L'enquête publique pour le permis unique se termine le 5 mai. C'est la Région wallonne qui aura le dernier mot. La décision d'attribution ou non du permis devrait tomber fin juin.

0 Commentaires
530 vues

Sur le même sujet


#CLASSIQUE

#CLASSIQUE - du 15 mai 2021
#CLASSIQUE - du 17 avril 2021
#CLASSIQUE - du 20 mars 2021
Back to top