Aller au contenu principal
Écrit par: Julien Flament
jeu 14/07/2022 - 13:01
Les joueurs du Royal Francs Borains étaient à Mons ce jeudi matin (14/7). Pas question de jouer un derby au stade Tondreau en ce début de préparation. Mais plutôt de passer une série de tests physiques et médicaux. Au centre de médecine sportive du CHU Ambroise Paré.  "Ce matin, on est arrivé à 7 heures pour une prise de sang, une prise d'urine, puis un ptit dej", explique Benjamin Boulenger, nouvelle recrue du RFB. "Ensuite, on aura rendez-vous avec le docteur et on devra passer un test à l'effort !" 
lun 16/05/2022 - 16:10
Helora, c'est le nom du réseau hospitalier, né du rapprochement d'Ambroise Paré et de Jolimont. A l'horizon 2030, c'est un tout nouvel hôpital qui sortira de terre sur le site du Puits 28, à Jemappes, et nécessitera l'expropriation de certains commerces de l'Avenue Wilson. Certains propriétaires se plaignent dans une lettre ouverte, reproduite par nos confrères de la Dernière Heure, ils dénoncent l'absence de contacts préalables, ce que dément la Direction d'Helora.
Écrit par: Fiona De Paoli
mer 27/04/2022 - 11:29
À Mons, de nombreuses fresques embellissent déjà la ville. Le Conseil Communal des Jeunes de Mons en ajoute une de plus au sein du CHU Ambroise Paré. Un symbole d'espoir, de vie et de courage à l'égard du service pédiatrique. Cette fresque, devenue l'emblème du CCJM, a été inaugurée cette après-midi. L’histoire de cette fresque débute il y a plus de deux ans et demi. Les jeunes conseillers viennent à peine de prêter serment qu’ils décident de se lancer dans un projet solidaire en faveur des enfants hospitalisés du CHU Ambroise Paré.
lun 15/11/2021 - 16:20
Le nombre de cas positifs au Covid est en constante évolution. Au CHU Ambroise Paré, la situation devient tendue, le nombre de patients augmente, il a même doublé en une semaine. Face au personnel soignant qui lui se réduit, l'hôpital approche de la saturation.
Écrit par: Sabine Dupont
jeu 11/11/2021 - 09:25
Depuis plus d'un an, la photographe Virginie Delattre propose la photothérapie aux patients atteints d'un cancer qui fréquentent L'Intermède, le centre de bien-être de l'hôpital Ambroise Paré à Mons. Cette technique permet aux participants de reprendre confiance en eux grâce à la photographie. Ce sont essentiellement des femmes atteintes d'un cancer du sein qui ont participé aux premiers ateliers organisés. Découverte de cette discipline peu connue et de ses bienfaits.
Écrit par: Sabine Dupont
lun 25/10/2021 - 15:00
Initiée fin 2019, la Maison Intermède est aujourd'hui pleinement fonctionnelle. A deux pas de l'hôpital Ambroise Paré à Mons, c'est un lieu de ressourcement pour tous les patients qui souffrent d'un cancer. A l'Intermède, ils trouvent écoute bien sûr mais aussi toute une série d'activités et d'ateliers gratuits pour retrouver confiance en soi. Présentation de cette initiative unique dans la région. 
Écrit par: Ines Onana
mar 21/09/2021 - 13:58
Cette semaine est la semaine du cœur, qui sensibilise la population aux maladies cardiovasculaires, telle que la fibrillation auriculaire. Cette année, le thème est l’AVC. L’occasion pour le CHU Ambroise Paré d’organiser de la prévention autour des risques et maladies qui le favorisent. Ces activités avaient lieu toute la matinée. 
Écrit par: Laura Gilboux
mar 29/06/2021 - 16:31
C'est un jour important pour trois groupes hospitaliers hennuyers. Le CHU Ambroise Paré, Le pôle hospitalier de Jolimont et le CHU Tivoli ont officiellement créé leur réseau hospitalier. Son nom : Helora. Il est le premier réseau intégré de Wallonie et a pour ambition, à terme, de faire fusionner les trois institutions. 
Écrit par: Laura Gilboux
mer 09/06/2021 - 15:01
On continue notre tour d'horizon dans les hôpitaux de notre région. Nous nous intéressons aujourd'hui au CHU Ambroise Paré. Là aussi, les admissions et le nombre de patients Covid sont en nette diminution. Mais alors que ce 9 juin le déconfinement passe un nouveau cap, au sein de l’hôpital les règles restent encore très strictes. Le message du CHU Ambroise Paré est clair : oui, la situation va mieux mais il faut tout de même rester très prudent. 
Écrit par: Quentin Houdart
lun 12/04/2021 - 16:09
Le CHU Ambroise Paré est à la recherche de bénévoles. Pour quelques jours ou juste quelques heures, l'hôpital montois a besoin de vos bras pour aider le personnel soignant. Une démarche et des missions simples mais pourtant essentielles pour soulager le personnel soignant. Ce lundi 12 avril, c''est le premier jour d'Ernest au sein du CHU Ambroise Paré. Présent à l'accueil, le jeune homme aiguille les patients dans les différents secteurs et les conseille en étant à leur écoute. Une mission qui n'est pas toujours simple.  
Back to top