Aller au contenu principal

Direct X

Écrit par: Laura Gilboux
ven 17/09/2021 - 16:21
La Ville de Mons s'associe à Google pour aider les commerces locaux à se digitaliser. Le projet s'appelle "ChèreMons. Dés aujourd'hui, les petites entreprises montoises qui le désirent vont être coachées par le géant du web que ce soit pour développer leur webshop, être mieux référencé sur internet ou être tout simplement plus attractifs. 
Écrit par: Laura Gilboux
mer 02/06/2021 - 17:05
La zone de police boraine a récemment investi dans plusieurs outils pour continuer sa numérisation. 268 smartphones (un pour chaque policier) 18 ordinateurs portables ou encore 12 imprimantes portatives, voilà notamment le nouveau matériel qui a été acheté. Tout cela va permettre de réduire les tâches administratives et donc de permettre une plus grande présence policière sur le terrain. 
Écrit par: Laura Gilboux
mar 02/02/2021 - 10:00
Chaque mois, vous pouvez retrouver « Enter », une émission co-produite par toutes les télévisions locales et qui s’intéresse au digital et aux nouvelles technologies. Ce mois-ci, on s’intéressait à l’intelligence artificielle et pour en parler, nous avons rencontré Mathis André. A seulement 20 ans, ce jeune Montois est à la tête de son entreprise spécialisée dans le développement de chatbots. 
Écrit par: Laura Gilboux
lun 02/11/2020 - 10:00
Cours en ligne, approche pédagogique en classe: le numérique s'invite de plus en plus dans nos écoles. Des sciences à la gym, et même aux formations plus techniques, les possibilités sont nombreuses.
Écrit par: Laura Gilboux
lun 05/10/2020 - 14:47
Ce deuxième numéro d'Enter s'intéresse à des commerces de plus en plus connectés. Entre la vente en ligne, les sites internet et les réseaux sociaux, on remarque que ce monde digital n'est plus réservé qu'aux grandes enseignes. Les petits commerces et indépendants de proximité se lancent également dans l'aventure.
Écrit par: Laura Gilboux
lun 28/09/2020 - 13:00
Il y a moins d’un an, la boutique « L’instant Thé », anciennement dans la rue des Fripiers fermait ses portes pour devenir un commerce 100% en ligne. La raison numéro un de ce changement: le manque de clientèle et donc la baisse du chiffre d’affaires. Une année plus tard, la gérante nous explique pourquoi ce choix a été plus que bénéfique pour elle. 
Back to top